Arriverez-vous à écrire l'histoire à votre façon?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arianne
Wonder WomanCan't touch this
avatar

Féminin
Nombre de messages : 630
Âge : 24

Feuille du Personnage
Âge: 17 ans
Relations:

MessageSujet: Le contexte   Sam 13 Fév 2010 - 23:51

_____________Le contexte


Ci-dessous le resumé de l'histoire du forum. Il est essentiel de savoir ce qui a bien pu se passer les années antérieures à l'époque actuelle. Il est cours, mais instructif. Mais bon ... Vous n'avez pas besoin de savoir tout en détail, car même les anciens ne pourraient vous reciter ceux-ci par coeur Wink.
Ce qu'il faut savoir absolument sur ce forum, c'est le contexte de base de l'univers des Chevaliers d'Émeraude mais aussi comprendre qu'il y a une multitude de possibilités d'évenement. À vous d'en créer un.

Saurez-vous influencer le cours de l'histoire?

Il s'agit du troisième opus de la saga de l'ordre d'Emeraude. Après un premier opus ayant mis en avant les terribles affrontements entre Irianeth et Enkidiev, la deuxième version avait pour but de démarquer le forum des autres en mettant en avant un scénario spécialement concocté par les administrateurs de la première génération de RPiste du forum qui devait faire apparaitre une nouvelle menace représentée par l'apparition des sombres serviteurs du dieu déchu Galdo Blame possédant une impressionnante armée de morts-vivants, sachant qu'en même temps Irianeth prépare une nouvelle offensive qui mettra en trés mauvaise posture l'humanité qui se trouvera au bord du gouffre durant plusieurs mois. A la fin de ce scénario, les membres commencèrent à débattre sur l'avenir du forum, certains décidèrent qu'il était temps de mettre fin à l'épopée de leurs personnages tandis que d'autres eurent l'idée de mettre en place un troisième opus qui se déroulerait 3 ans après la fin du deuxième. Alors que les Tanieths (habitants d'Irianeth) se remettent tant bien que mal de la terrible défaite qu'ils subirent et d'une guerre intestine qui s'ensuivit après la chute de leur précédente impératrice, un ennemi encore plus redoutable que les précédents fait route vers Enkidiev, cette fois-ci le danger viendra de l'Est et non seulement il menacera la vie de tout les habitants d'Enkidiev mais également tout être vivant sur cette planète.




Citation :

"A celui qui trouvera cette lettre.
Il y a de cela plusieurs centaines d'année... J'aurais aimé vous dire le nombre exact, cependant, ma mémoire n'est pas infaillible. Les siècles passaient donc, notre magnifique continent, connu sous le nom d'Enkidiev, a fait face à de dangereuses invasions. Des milliers d'Humains, d'Elfes et de Fées périrent aux mains de... ou plutôt aux pinces de ces ignobles créatures. Oh, leur origine ne m'est pas inconnue! Simplement, prononcer ce mot suffis à faire naître en moi des frissons d'horreur tout le long de mon corps frêle de vieillard. Il s'agit... D'Irianeth.

Pour contrer cette menace; le roi du royaume d'émeraude de l'époque -Pardonnez-moi, son nom m'échappe- a mis en place une armée de chevaliers. On les baptisa " Les Chevaliers d'Émeraude" Ces courageux soldats n'ont jamais hésité à mettre leur vie en péril au service du continent. Grâce à eux, la menace maléfique fut repoussée.

Mais, ne vous réjouissez pas trop vite! Sur Irianeth, la vie ne s'était pas éteinte. Au contraire, on bâtissait une armée. Lorsque plusieurs milliers d'insectes hideux et malveillants posèrent leurs pieds de coléoptères sur Enkidiev, on décida de faire renaître les Chevaliers d'Émeraude. Une nouvelle armée fut donc créée. Ces chevaliers reçurent un entrainement rigoureux pour combattre avec les armes, mais aussi avec la magie. Pourtant, aujourd'hui encore, ils sont peu nombreux face à leur ennemi inexplicablement puissant.

Ensemble, cher ami, nous pouvons détruire une bonne fois pour toute Irianeth, et faire régner la paix sur Enkidiev. Alliez vous aux chevaliers! Je vous en supplie, l'avenir de notre continent est entre VOS mains!

Je compte sur vous, mais sachez qu'il n'y a pas que moi, des milliers, des millions d'Humains, d'Elfes ou de Fées n'attendent qu'une chose, La paix. A l'heure où vous lirez cette lettre, je me trouverai sur les grandes plaines de lumière, certainement tué par un insecte... Il n’en tient plus qu’à vous! Aidez-nous sur Destinée Émeraude !"

La première version du forum a été créée en 2004, depuis le forum n'a cessé d'exister.

Bon Jeu et n'oubliez pas que c'est à vous que revient la tâche d'écrire le futur ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destinee-emeraude.forumsactifs.com
Vardec
•The Unf○rgiven•
avatar

Masculin
Nombre de messages : 382
Âge : 27

Feuille du Personnage
Âge: 25 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Le contexte   Mer 20 Juin 2012 - 10:29

Récapitulatif historique de l'histoire du forum :


La période des Raids et des Histoires perdues.

En ces temps éloignés de la seconde incarnation de l'Ordre d'Émeraude qui a été décimé, il ne fallut que quelques magiciens entêtés, des élèves attentifs, et un Empire Noir toujours aussi débordant de cruauté, pour que les hostilités reprennent.

L'Empire, doté de nouveaux sorciers, attaque petit à petit Enkidiev, sans faire de véritables progrès, car l'Empereur Ceosos met ses efforts ailleurs, dans une quête de pouvoir personnel. Ses laqués complotent, tentent d'avoir sa faveur, ou alors de le poignarder dans le dos...

C'est une ère marquée par les conflits mineurs, mais également par cette masse nouvelle d'aventuriers qui vivent diverses aventures, parfois sans même se soucier du conflit plus grand qui se vit tout autours...


La période des grandes tumultes Impériaux, la montée et le déclin des Enfers.

Tandis que ces Histoires Perdues continuent d'évoluer sur le continent et que les raids deviennent de moins en moins fréquents, signe que l'Empire s'affaiblit de plus en plus, Enkidiev jouit d'une paix relative au nombre de criminels qui se promènent un peu partout.

Parmi eux, les Démons Infernaux se manifestent de plus en plus dans le monde, et leur chef en personne se promène sur la Terre des Mortels. Quant à savoir ses intentions, cela demeure un mystère. Ses actes sont pour le moins douteux et peu conformes à ce que l'on peut s'attendre d'un grand chef infernal, et par une quelconque comédie divine, les portails pour les Enfers sont refermés aussi vite qu'ils ont été ouverts...

Un sorcier finit par l'emporter dans la course au trône qu'il mènera à l'aide de deux compagnons. Ensemble, ils formeront la Trinité Impériale, qui redressera l'Empire en une véritable force de combat.


Prélude à une Guerre... La menace du Dieu Traître Galdo Blame...

Il est dit que l'Empereur lui même explore Enkidiev pour diverses raisons, laissant derrière lui, un Intendant appointé sous son accord "tacite". Une trêve est non-officiellement établie, mais l'Intendant met très peu de temps à remettre en branle la machine de guerre Impériale, tout juste rebâtie.

Sur Enkidiev, d'autres Histoires Perdues se dessinent, dont une en particulier nous raconte la Quête pour le Sceptre d'Akazak, qui sera finalement acquis par un ancien sorcier d'Irianeth...

Pendant ce temps, l'Avatar du Dieu nécromant, Kash'Melakar (Dieu traître en langage divin) Galdo Blame se manifeste de plus en plus. Le Royaume de Zénor est pris et détruit, et l'Avatar fait pleuvoir sa furie sur Enkidiev, défié seulement par un Maître Noir, ironiquement, et une poignée de Maîtres Magiciens.

Ces conflits entre ces puissants mages aurait put être le point de focalisation de ce monde, mais les choses en ont été autrement...


La Guerre!

Une incarnation de la Collectivité engage une organisation de mercenaires pour diriger les troupes impériales, et la guerre ouverte commence. Les troupes des deux côtés sont déployées sur des champs de bataille, où les deux forces armées s'affrontent sans pitié.

Irianeth lance la première offensive et maintient la pression jusqu'à faire éclater les défenses d'Enkidiev. Nul ne le savait, mais le haut commandement de l'Empire craignait énormément la défaite, car toutes leurs forces avaient été mises au front, pariant sur la faiblesse des défenses ennemies. Nul ne peut dénier le dernier coup fatal porté à Enkidiev, par contre ; la prise d'Émeraude.

L'Empire d'Irianeth remporte la Guerre et impose son joug sur les deux continents...


L'après-guerre, les Élus...

Mené par un Empereur nouvellement appointé, l'Empire impose une dictature froide et brutale envers les humains et tous leurs alliés. Ils sont envoyés sur le continent insecte pour y travailler en esclaves et mourir dans d'atroces souffrances, ou alors, servir de cobayes aux expériences sadiques des savants impériaux.

Sur Enkidiev, la situation n'est guère mieux. Les royaumes sont ravagés et les survivants sont traités comme du bétail. Le dernier espoir de la résistance est de retrouver certains individus dont la puissance est dite capable de protéger ce qui leur tient le plus à cœur...

Les recherches sont lancées...


Pèriode d’occupation.

Depuis la fin de la Grande Guerre, l'Empire Noir a prit possession de plusieurs royaumes d'Enkidiev, dont la légendaire Émeraude.
Les Chevaliers, en exil dans le royaume de Fée, cherchent un moyen de reprendre l'avantage et de vaincre la terrible puissance Impériale.
C'est à Rebellya, bastion caché de l'Ordre des Chevaliers, que la dame Luva organise la résistance. Alors vint la rumeur, une rumeur d'espoir : les cinq Élus des Éléments.
L'eau nécessaire à la vie, la terre où les hommes vivent, le feu qui réchauffe dans le froid et protège contre l'obscurité, l'air d'où descend la lumière, puis le froid métal par lequel les hommes vivent ou meurent.

Désormais, tous sont au courant de cette prophétie. Peut-être est-ce vrai ? Peut-être ces élus pourraient faire changer la balance et redonner aux hommes leur gloire?
C'est en ce temps trouble de doutes et de minces espoirs que les Chevaliers ont le plus besoin de leur courage afin de faire régner la justice et de vaincre les Ténèbres…


La Trève.

Une Trêve, la Trêve...
Le Grand Empire Noir, sous la gouverne de Hemaka, a demandé des pourparlers avec les rebelles humains.
Pour la première foi de l'Histoire de ce monde, la guerre s'arrêta. La Chef des Chevaliers d’Émeraude, dame Luva, et le Chef de l'Armée des Griffons, sir Mahalin, ont accepté de se battre aux cotés de l'Empire afin de vaincre l'obscure menace du sud d'Enkidiev.
Dans les anciens royaumes de Fal et de Zénor, les serviteurs nécromanciens du dieu traître Galdo Blame pensaient être tranquilles, mais maintenant l'incroyable Alliance marche vers ces terres afin de les libérer du règne des Morts.
Pour la première foi de l'histoire, l'Empire et les Chevaliers vont se battre ensemble contre un ennemi commun.
Pendant ce temps, les recherches des Élus des Éléments continuent car, malgré l'Alliance, les défenseurs d'Enkidiev cherchent toujours à vaincre leur ennemi de toujours…


La guerre des morts.

C’est ainsi qu’une nouvelle guerre se déclencha sur les terres d’Enkidiev. Une guerre rassemblant cette fois-ci les trois factions majeures de cette longue période sombre pour l’humanité.
Deux d’entre elles formaient l’Alliance. L’union entre l’empereur tyrannique Hemaka « Le Venin » d’Irianeth et le chef de l’Ordre d’Emeraude, lady Luva D’Emeraude.
La troisième était l’armée de morts-vivants dirigée dans l’ombre par le dieu déchu de la mort, Galdo Blame et ses sombres serviteurs. La menace des êtres qui avait réussis à enfin s’implanter dans ce monde qui ne leur appartenait pas. Unique objectif du dieu déchu : la fin de toute forme de vie.
La Guerre des Morts comme on l’a surnommée désormais. Une guerre brutale, mais brêve.
Les vivants et les morts avaient chacun mobilisé leurs meilleurs éléments. Ceux qui n’ont pas eu l’occasion d’être des combattants savent, d’après les récits des survivants, que cette guerre n’a été composé que de deux grandes batailles…


La bataille de Zénor, le retour à la raison de Lyon.

La première, la bataille de Zénor ; le premier royaume à être tombé à l’époque où les chevaliers ne connaissaient pas l’existence des puissants serviteurs du dieu déchu. À savoir, Lyon était un magicien immortel, ayant perdu la raison à la mort de sa femme, et était également un ancêtre de lady Luva et lady Sunrise «Le Phénix», sorcière crainte de tous, ayant été amante du deuxième de la Trinité Dusk Moonrise, dont la soif de pouvoir était sans limite.
Plusieurs protagonistes de cette bataille avaient des comptes personnels à régler. Il en avait été décidé que Hemaka et Onhe Herz, la sorcière en chef, ainsi que lady Luva et Anyafele, femme de sir Mahalin, chef de l’armée des Griffons, s’en chargeraient.

Le royaume de Zénor ne possédait qu’une infime partie de l’armée des morts, mais les serviteurs du dieu déchu avaient un atout important : Soul, la forteresse volante de Lyon, un immense château que le magicien, grâce à la puissance de son esprit, faisait voler dans les airs.
Cette prouesse magique lui permettait de prouver à tous qu’il ne servait à rien de lutter contre la toute puissance de Galdo Blame, et de se servir de cette position pour déverser les flammes de l’enfer sur ses ennemis.
Pour contrer ce puissant avantage stratégique, les forces de l’Alliance se divisèrent. Les armées combinées seraient dirigées par les leader d’Irianeth, tandis que lady Luva et ses plus fidèles amis se risqueraient à l’intérieur de la forteresse.

Les deux leaders eurent chacun fort à faire. Ils savaient tous les deux que s'ils étaient vaincu, plus personne ne pourraient contrer Galdo Blame.
Lady Luva affronta son ancêtre, qui avait souillé le nom de sa famille à jamais par ces actes odieux. L’ayant affronté plusieurs fois par le passé, elle savait qu’il était impossible de vaincre son ancêtre en combat direct, c’est ce qui la poussa à tenter la persuasion, et c’est belle et bien la plume qui permit aux vivants de remporter cette bataille désespérée.
En effet, durant l’entrevue musclée entre les héritiers légitimes du royaume de Zénor, les forces de l’Alliance tenaient tant bien que mal face aux morts. «Le Venin», qui avait commencé un duel avec «Le Phénix», lui-même commençait à fléchir fasse à son adversaire qui puisait sa magie directement dans celle du dieu déchu qu’il servait. Pourtant le troisième de la Trinité donnait tout ce qu’il avait pour venger la mort de son compagnon Dusk Moonrise qui avait été précédemment tué par celle qu’il avait aimé.

C’est au moment où la forteresse allait s’écraser sur les deux armés qui s’affrontaient et sur eux par la même occasion, que «Le Phénix» réalisa que l’impossible pour elle allait se produire.
Le troisième de la Trinité et Empereur d’Irianeth, Hemaka, et lady Sunrise, ainsi que des milliers de combattants disparurent dans la chute de la forteresse.
Au même instant, alors que lady Luva, Anyafele et Onhe Herz rassemblaient les survivants, la deuxième bataille touchait à son terme…


La bataille de Fal, le sort des vivants en jeu.

C’est sur la plaine avoisinant le château de Fal, que les deux grosses armées s’affrontèrent. Le gros des troupes de l’Alliance, composait des forces d’Irianeth, de Chevaliers d’Émeraude et de l’armée des Griffons.
Les leaders des vivants, Vardec Von Casteirn, l’intendant d’Irianeth et traître d’Enkidiev, sir Mahalin, chef des Griffons, et lady Yuleine, remplaçante de lady Nadia pour diriger les troupes de l’Ordre d’Emeraude; savaient leur tâche ardue.

Ils allaient devoir vaincre à un contre dix l’armée de Galdo Blame et refermer le passage magique reliant le royaume des morts à celui de vivants, enfin créer par Anima, l’Avatar du dieu déchu apparu à la suite d’une symbiose entre la haine dégagée dans le serment de Lyon et l’avidité de son maître. La plaine fut gorgée de sang lorsque la bataille rangée débuta. Les vivants donnaient tout ce qu’ils avaient pour avancer et refermer le passage qui était une source infinie de renforts pour le dieu déchu.

Les ennemis du passé étaient en train de jouer le destin de leurs peuples. Ils combattaient dos à dos face à la marée des morts, pour le salut, pour la victoire. Lorsqu’ils atteignirent les portes du château de Fal, endroit où le passage magique avait été créé, diminué de moitié, les défenseurs des vivant perdaient espoir. Sir Mahalin tomba même au combat, détériorant davantage le moral des combattants encore debout.

C’est alors que le passage sembla touché par une étrange distorsion. Ceux présents au royaume de Fal n’était pas au courant de ce qui se passait au royaume de Zénor, mais en convainquant Lyon de s’abandonner à la mort, Luva avait fait bien plus de dégât qu’elle ne l’aurait pensé. Anima étant composé en partie de Lyon, ses pouvoirs commencèrent à devenir instables. Touché au plus profond de son orgueil, Galdo Blame commença à perdre son sang-froid et le passage finit par se fermer en aspirant les combattants à proximité.
D’un côté, le restant des forces de l’Alliance poursuivait l’affrontement sur les plaines.
De l’autre côté, Vardec Von Casteirn, Eyzel, Yuleine, Kirvor et Nero se retrouvaient dans le royaume des morts.
L’histoire des morts touchaient à son terme…


La chute des morts, révélation sur les Élus.

Les vivants ayant pénétré dans l’antre de Galdo Blame combattirent Anima, devenu complètement instable à cause de la disparition de Lyon. Pour se renforcer, il fusionna avec un King Dragon Liche, créature ancestrale cauchemardesque et combattit nos héros.
Devant la capacité de survie dont firent preuve les hôtes de Galdo Blame, le maître des lieux décida d’intervenir personnellement. Erreur qui condamna les morts à la défaite.
Avec l’intervention de la magicienne Felinra auprès des dieux d’Enkidiev, ces derniers qui avaient commencé à observer la combat entre l’avatar du dieu déchu et les vivants, entreprirent de le punir devant l’infraction du code qu’il venait de connaître, en conférant aux cinq combattants la puissance d’un dieu.
C’est dans une attaque combinée qu’ils vainquirent l’avatar et repoussèrent le dieu. Dans sa destruction présumée, Anima entraîna la fin de l’armée de Galdo Blame qui redevint à l’état de poussière.
Les vivants ayant vaincu Anima furent renvoyés par les dieux au royaume de Fal. En récompense, ils attribuèrent le statut d’élu à non pas cinq, mais sept individus ayant eu un rôle déterminant dans la chute de Galdo Blame, symbolisé par un collier représentant un sentiment fort détenu par son hôte.
Ces élus furent Vardec Von Casteirn, Eyzel, Yuleine et Nero d’Emeraude, dame Felinra, le mage Kirvor et lady Anyafele.
Après cette victoire sur les morts, les vivants allaient devoir tourner la page…


Le temps de l’instabilité.

Malgré l’incroyable solidarité dont avaient fait preuve les forces d’Irianeth et d’Enkidiev, chacun des protagonistes n’oublièrent pas qu’avant la trêve, ils étaient en conflit ouvert.
C’est ainsi que les règlements de comptes commencèrent. L’Empire Noir était plus que jamais affaibli par la disparition de son Empereur, son armée avait également perdu en puissance et il devenait dur de garder le contrôle des royaumes qu’il avait pris.
L’absence d’Empereur entraîna les débuts d’un conflit interne.
Devant l’instabilité totale d’Irianeth, l’Empire ne tarda pas à délaisser ses positions prises sur Enkidiev. C’est ainsi qu’Irianeth et Enkidiev reprirent leur traditionnelle guerre de positions.
Une période calme allait enfin se présenter pour les humains, ce qui leur permettraient de reconstruire les royaumes en ruines et de reprendre une vie normale.


3 ans plus tard.

Forum de maintenant.
Mise à jour se fera plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vardec
•The Unf○rgiven•
avatar

Masculin
Nombre de messages : 382
Âge : 27

Feuille du Personnage
Âge: 25 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Le contexte   Mer 20 Juin 2012 - 11:01

Les Règnes Impériaux sur le Forum :

Maître de la moitié du monde connu et indéniablement le sorcier le plus puissant du monde, l'Empereur Noir règne en monarque incontesté de l'Empire Noir d'Irianeth. Il contrôle, par une Collectivité télépathique, tous ses sujets et peut facilement imposer sa volonté par l'entremise de cette puissance mentale à laquelle contribue les milliards de servants Impériaux en tout genre.

Qu'il soit bon ou mauvais, aucun sujet Impérial ne peut se dresser contre sa volonté sans en craindre les conséquences.

La succession Impériale n'a jamais été stable. Les divers règnes ne divergent pas qu'en régent, mais également politique et en loi.


LE PREMIER RÈGNE IMPÉRIAL du Forum, celui de l'Empereur Ceosos,

Est caractérisé par sa démarche si stéréotypée des temps Impériaux d'antan. La création d'hybrides avec d'autres races, la formation de sorciers puissants et ambitieux et les expériences déroutantes au profit du pouvoir Impérial sont routine. L'Empereur cherche constamment des moyens d'êtres plus puissants, mais il passe plus de temps dans les laboratoires de sa forteresse à rechercher le pouvoir personnel qu'à l'exercer.

L'Empire est militairement faible, car la vraie puissance est trop focalisée au sein d'un seul corps, celui de l'étude magique. La situation est vivement exploitée par un sorcier traître, celui du régent.


SECOND RÈGNE IMPÉRIAL du Forum, celui de l'Empereur Nig Tham'Re,

Est différent de tous les autres, car l'Empereur a un esprit radicalement différent de ses prédécesseurs Insectes. La refocalisation des efforts vers la militarisation rapide, plus humaine, est l'une des caractéristiques de ce règne. Gagnant en sagesse, l'Empereur tente une trêve avec Enkidiev, et il y va même en quête et croisade pour y gagner un artefact de vitesse contre des Démons qui mettent en danger le monde en entier.

Cependant, malgré la préparation de la machine de guerre Impériale, celle-ci voit très peu d'action, et malgré la supériorité d'Irianeth, l'assaut général n'est pas continué sur Enkidiev à cause des prédispositions humaines. Les sorciers sont également exécutés pour la majorité, ainsi que la plupart des hybrides.

L'Empire perd de sa réputation, mais le numéro deux de l'Empire, instigue alors...


LE TROISIÈME RÈGNE IMPÉRIAL du Forum, celui de Lord Dusk Moonrise,

Est caractérisé par une dictature brutale et capricieuse. Même s'il n'est qu'Intendant du Trône, sous un accord "tacite" d'un Empereur manquant à l'action, Chancelier Dusk Moonrise ne se prive pas de donner des ordres exécutifs qui sont clairement au-delà de son champ d'autorité.

Comme l'Empire n'a pas son véritable monarque pour dire oui ou non à ses ordres, l'Intendant devient le seul maître d'Irianeth. Il réinstaure un programme d'entraînement des sorciers et de création des hybrides.

Le Chancelier, à l'opposé de son supérieur direct, n'attaque qu'à travers ses plus fidèles serviteurs, la Garde de la Chancellerie, soit les quelques sorciers qui ont été rappelés à l'Empire.

Lord Moonrise finit par être vaincu par une créature inter dimensionnelle, et il part en exil, laissant son poste de Chancelier vacant à quiconque est le suivant après lui dans la hiérarchie Impériale.


QUATRIÈME RÈGNE IMPÉRIAL sur le Forum, un règne militaire,

La Collectivité passe, sous contrat, la commande des Forces Impériales aux puissants Maîtres de la Confrérie des Ombres dont les services sont à vendre aux plus offrants. L'ensemble de l'Empire s'enligne de lui-même vers une guerre qui n'a jamais été complétée.

Temporairement et honorairement nommé Maréchal Suprême des Forces Impériales, Raistlin, obscur Maître de l'Ombre, livre la Guerre contre Enkidiev à travers ses lieutenants, tel que le Maître Noir Nig Tham'Re.

Malgré que ce fut la période où l'Empire fut le plus actif, l'Intendance du Trône est inoccupée et l'Empereur, malgré qu'il serve à nouveau sous son propre héritage, ne réclame toujours pas le Trône, qui demeure encore vacant...


CINQUIEME REGNE IMPERIALE, sur le forum, celui de l'Empereur Hemaka,

Ancien Commandant en Chef des Forces Armées Impériales, et troisième de la Trinité, celui que l'on nomme le «Venin» ou encore «Le Sinistre Stratège», a une haine sans nom pour la race Humaine et pour Enkidiev.

C'est durant l'offensive majeure d'Irianeth durant la Grande Guerre, qu'il reçut le titre donné légitimement par son prédécesseur, l'Empereur Nig Tham'Re, alors tombé au combat.

Son règne ne fait que commençait, mais Hemaka a déjà un objectif bien précis ; asservir Enkidiev et détruire la race des hommes. Son règne s'annonce comme étant le plus cruel, le plus impitoyable et le plus démoniaque des règnes impériaux ayant déjà eu lieu.


SIXIÈME RÈGNE IMPÉRIALE, sur le forum, celui de l’Empereur Hywyn,

Son accession au trône n’a pas était la plus simple et la plus calme de l’empire. À la mort de Hemaka, plusieurs prétendants se présentèrent. Tout d’abord, l’Intendant et bras droit du cinquième empereur, Vardec Von Casteirn, un humain qui avait trahi sa patrie pour le pouvoir que lui procurait ses services auprès de l’Empire Noir durant la guerre.
Puis, ce fut la sorcière Onhe Herz et le premier de la Trinité revenu depuis la chute des morts, Nig Tham’Re. Tout deux s’unirent pour détrôner l’humain qui dut fuir face à la puissance des mages noirs.
Peu de temps après, le premier de la Trinité disparu mystérieusement, laissant la sorcière seule prétendante du trône. Seulement, elle ne s’imaginait pas qu’à son retour à Irianeth, elle serait accueillie par un démon affilié à Hemaka, qui avait entrepris de rassembler les forces restante pour exécuter tous les leaders étant partis à la guerre sur Enkidiev.
C’est ainsi que Hywyn accéda au trône. Son règne s’apparentait à celui de son prédécesseur. Brutal, violent, tyrannique et il n’aspirait qu’à l’asservissement des humains. Il ne tarda pas à mettre en place un nouveau conseil de guerre pour partir dans une nouvelle guerre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le contexte   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le contexte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Contexte # Dans quel contexte vivons nous ?
» Contexte évolutif
» Contexte de Nox Aeterna
» Contexte One Piece Requiem
» Le Contexte du RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chevaliers d'Émeraude :: . Bienvenue sur Déstinée Émeraude :: ● Règlements & cie-
Sauter vers: