Arriverez-vous à écrire l'histoire à votre façon?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Arianne *

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arianne
Wonder WomanCan't touch this
avatar

Féminin
Nombre de messages : 630
Âge : 23

Feuille du Personnage
Âge: 17 ans
Relations:

MessageSujet: Arianne *   Ven 26 Juin 2009 - 1:17




    Informations personnelles

    • Nom : d'Opale
    • Prénom : Arianne
    • Royaume natal : Opale
    • Âge : 15 ans, depuis peu
    • Sexe : F
    • Classe de personnage : [métier ou fonction occupé dans une société] Voyageuse, en compagnie d’Alanik Ray.


    Informations psychologiques

    • Caractère : [3 lignes minimum] De la petite fillette sage et innocente, Arianne est devenue une jeune femme intrépide et aventureuse. Plus rien ne l’arrête, pas même les monstres. Elle a d’ailleurs vaincu cette peur-là depuis quelques années déjà. Auparavant innocente, Ari est devenue une jeune fille des plus cultivées. À travers, tous les royaumes visités, elle a appris de nouvelles cultures et croyances mais aussi comment se protéger du froid convenablement, comment survivre sans nourriture, trouver les plantes plus facilement. Ses sens se sont accrus des longues nuits passées dans les bois et elle reconnaît facilement toutes les races d’animaux et de plantes. Cependant, une chose n’a pas changé de beaucoup, c’est sa ténacité. Elle est toujours aussi têtue et se demande même parfois comment Alanik Ray et Saylee font pour la supporter. Aussi, son don pour embobiner les gens à évoluer. On ne va pas se le cacher, Arianne a grandi tout en beauté! Un clin d’œil charmeur par-ci, un sourire enchanteur par-là et en voici qu’en voilà. Fière et orgueilleuse, Arianne a développé un vrai caractère d’homme : tu me cherches, tu me trouve. Même les gros durs à cuire ne la font plus frémir. Elle ne peut pas dire qu’elle arrivera à le mettre KO mais chose certaine, c’est qu’elle va éviter de se faire terrasser. Cependant, bien qu’elle ne soit pas d’une force physique imposante, elle arrive toujours à gagner à force de ruse. Et il n’y a pas que dans les conflits de pubs qu’elle agit ainsi : elle ne se laisse pas marcher sur les pieds. Elle est une personne à par entière et le prouve bien à tous les hommes qui croient que les femmes ne sont rien. Malgré tout, Arianne est incapable de méchanceté : elle ne commencera jamais une bataille et cherchera d’abord à négocier avant tout. Elle ne juge jamais quand elle ignore.
    • Défauts : [3 demandés] Tête de mule, orgueilleuse, fort caractère, ne s’excuse pas facilement & susceptible (facilement provoquée)
    • Qualités : [3 demandées] Intelligente, rusée, courageuse, attentive, généreuse & douce.
    • Aime : Voyager, Serko, sentir le vent dans ses cheveux, le chant des oiseaux le matin quand elle s’éveille & s'endurcir en magie et au combat.
    • N’aime pas : Les hommes [le seul qu’elle supporte est Alanik Ray], ceux qui prennent les gens de haut, les hommes insectes, faire du mal & perdre.
    • Point fort : Le théâtre & le combat au corps à corps, à l'épée ou à la dague. Elle apprend aussi très vite.
    • Point faible : Elle ne sait pas se servir de sa magie.
    • Rêve : Devenir Écuyer, puis Chevalier & retrouver sa mère, Nadia.
    • Peur : [obligatoire. Le «peur de rien» ne fonctionne pas] Ne jamais revoir sa mère & la mort.
    • Autre : As mulheres continuam a ganhar


    Informations physiques

    • Description physique : [3 lignes minimum] De la fillette aux joues roses et au sourire enfantin, elle est passait à la jeune fille au teint frais, au regard pétillant et à l’expression volontaire. Depuis ces 3 ans, ses cheveux ont grandement poussé, arrivant jusqu’à son bassin. Souvent libre, elle les attache cependant lorsqu’elle se prépare à se battre ou à s’entraîner. Son regard bleu gris en a attiré plus d’un, les amenant vers une jeune fille très peu réceptive aux belles paroles. De taille moyenne, elle possède une silhouette filiforme acquise par de longues heures d’entraînements.
    • Race : [ça peut être n’importe quoi tant que ça ne devient pas un homme calmar] Humaine
    • Signe distinctif : Au Royaume de Fal, elle s’est fait dessiner sur son omoplate gauche en orange, à peine visible sur sa peau, un renard.
    • Arme : [les revolvers n’existent pas =]] Au Royaume de Turquoise, elle s’est procurée une épée légère mais solide. Sa lame est faite de telle sorte que l’on voit les reflets. Vers le haut, un long symbole est tracé en blanc, des deux côtés. Elle la range dans un fourreau attaché en permanence à sa taille. De plus, elle possède une dague que sa mère avait laissé chez elle à son départ. Avant de s'enfuir, Arianne l'avait pris et il faut dire qu'elle lui a apporté aide et espoir.
    • Autre : Elle possède un renard, qu’Alanik lui avait offert lors de ses 10 ans. Au départ, il était d’un blanc immaculé mais en passant sa journée dans la chaleur, son pelage a viré au blanc orangé. Elle l’a appelé Serko, un nom qu’un jeune enfant avait prononcé à la vue du jeune animal. Alanik, en lui donnant, à créé un lien puissant faisant qu'à la mort d'Arianne, le renard mourait aussi. Quant à la mort du renard, Alanik ignore ce qui se passera pour Arianne.


    Informations sociales

    • Famille : [vos relations avec elle, la description de ses membres, leur parcours de vie, etc] [2 lignes] Avant sa fuite, Arianne entretenait une relation assez tendue avec son père car il lui disait souvent que sa mère étaient décédée, ce que la jeune Arianne refusait de croire. Elle en voulait à son père de lui raconter ce genre de choses. Quant à sa mère, Chevalier d’Émeraude, elle était partie une journée à la guerre et n’était jamais revenue. Ari refuse de croire qu’elle a quittée ce monde et est partie à sa recherche. Cependant, ça ne s’est pas vraiment déroulé comme prévu.
    • Relations [votre réaction face à l'amitié, l'amour, les liens avec d’autres personnages, etc] : [2 lignes minimum] La seule personne qu’Arianne fréquente vraiment, c’est Alanik Ray. Elle ne sait pas si elle peut le considérer comme un ami car il est plutôt silencieux et elle ne connaît pas beaucoup de choses sur lui, hormis qu’il n’a jamais froid ni chaud. Elle entretient avec lui une relation qu'elle aurait pou qualitidfier de père-fille. En fait, elle se sent plus proche de lui que de son propre père. Et puis, il y a Saylee, avec qui elle a développé un lien étroit. Ari lui a confié son but et lui a parlé de sa mère qu'elle cherche. On peut dire qu'elles sont devenus très proches et que Saylee fait office de grande sœur, chose qu'elle n'a jamais eu. Elles aiment bien s'entrainer ensemble et Saylee l'aide un peu en magie. Il y a aussi Serko, son jeune renard de 3 ans, qui lui tient compagnie dans le silence de son compagnon de voyage. Elle ignore ce qu’Alanik recherche de sa compagnie mais de la sienne, elle espère qu’il la mènera jusqu’à sa mère Nadia.


    Informations magiques

    • Pouvoirs : Bouclier mental, guérison, voir dans le passé et la mémoire des gens, télépathie & lévitation.
    • Description de vos pouvoirs :
      Bouclier Mental : Les pouvoirs mentaux, tels que la télépathie ou la torture mental, non aucun effet sur Arianne. Il semblerait que son cerveau soit protéger depuis sa naissance de toute intrusion. Ce qui fait que personne ne peut lire dans son esprit ou l'influencer par là. De plus, elle est indétectable magiquement parlant. Lorsqu'une personne sonde Enkidiev, il ne ressent même pas sa présence. Mais elle ne peut pas non plus envoyer des messages télépathiques.
      Guérison : Elle a hérité de ce pouvoir de sa mère. C'est un de ses plus puissants. Il lui permet de guérir toutes les blessures physiques. Avec de l'entraînement, son pouvoir est tellement grand qu'il pourrait même réparer les objets.
      Voir dans la mémoire ou le passé : Rien qu'en touchant une personne, elle peut voir, comme un film qui défile, un événement, ou encore un souvenir sans même que l'autre ne s'en rende compte. Elle tente d'essayer ce pouvoir sur Alanik, car elle est très intriguée par son comportement mais il semble faire très attention à ce qu'il touche. Elle a apprit à contrôler ce pouvoir toute seule et arrive même à choisir un moment précis en à peine quelques secondes.
      Télépathie & Lévitation : Pouvoirs de base. Elle ne peut présentement pas vraiment faire de la télépathie à cause de son bouclier mais la lévitation fonctionne très bien.
    • Restriction [durée de repos nécessaire, énergie demandée, etc.] :
      Bouclier Mental : Elle ne sait pas s'en servir. Elle pourrait le stopper à l'aide de concentration et laisser les autres pénétrer son esprit mais elle en est incapable pour le moment.
      Guérison : Elle ne sait pas s'en servir à son maximum. Elle a découvert qu'elle est capable de guérir quelques blessures, allant maximum jusqu'au bras cassé mais ça lui demande beaucoup d'énergie. De l'entraînement intensif lui serait donc nécessaire.
      Voir dans la mémoire ou le passé des gens : Bien qu'elle le contrôle presque parfaitement, plus elle fouille loin dans le passé ou dans les souvenirs cachés, plus ce pouvoir lui demande d'énergie.
      Télépathie & Lévitation : Elle ne peut pas se servir de sa télépathie et elle ne peut soulever que les trois quarts de son poids maximum.
    • Autre [objet, besoin demandé pour que tes pouvoirs marchent] : [non obligatoire]



Dernière édition par Arianne le Ven 21 Aoû 2009 - 10:56, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destinee-emeraude.forumsactifs.com
Arianne
Wonder WomanCan't touch this
avatar

Féminin
Nombre de messages : 630
Âge : 23

Feuille du Personnage
Âge: 17 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Arianne *   Lun 29 Juin 2009 - 17:45

    Informations historiques

    • Histoire : Par une sombre et bruineuse nuit de printemps naquit la plus belle chose qu’un couple puisse avoir. Un duvet blond recouvrait déjà sa tête et ses grands yeux d’un bleu pur pétillaient déjà de malice. Elle grandit auprès de ses deux parents, entre la forge de sa mère, Nadia, et sa chambre où son père Quarran lui racontait des histoires. Parfois, Nadia venait lui conter des périples dangereux qui amusaient la jeune Arianne. Tout ce qui était magie, épée et insectes la fascinaient et l’effrayaient en même temps. Elle n’ignorait pas, malgré son jeune âge, le statut de sa mère et voulait devenir comme elle. Elle s’amusait souvent avec un bâton à combattre des monstres imaginaires, sous le regard amusé de ses parents.

      Puis, un jour pluvieux de novembre, elle regarda sa mère partir de la fenêtre de la cuisine, le regard aussi mouillé que l’était les feuilles de dehors. Elle ne comprenait pas le départ de sa mère et son père affichait une mine sombre. Bien que jeune, Arianne comprit très vite qu’elle ne reverrait sa mère que dans un bon moment. Elle resta donc seule avec son père, à attendre le retour de sa chère mère qui commençait à tarder. Puis un jour, deux Chevaliers vinrent toquer chez eux et s’entretinrent avec son père. Après leurs départs, Arianne entendit son père sanglotait mais n’osa pas s’approcher. Elle devait alors avoir dans les 5 ans et lorsque son père vint lui annoncer la terrible nouvelle, son cerveau eut du mal à tout enregistrer.

      Pourtant, plus elle grandissait, plus la jeune Arianne était sûre d’une chose : sa mère n’était pas morte. Pas pour elle, du moins. Elle le répéta si souvent à son père qu’il finit par lui lâcher que elle n’avait rien pour prouver le contraire de ce qu’il croyait être vrai. Dans un esprit si jeune, cette phrase fut interprétée de telle façon qu’un plan germa dans la tête d’Arianne. Entre temps, la jeune fille remarqua qu’une femme faisait de l’œil à son père et que sa fille n’était nulle autre que la pire des filles du village. Ne pouvant supporter cela, elle vola le poignard que sa mère avait laissé sur la cheminée et chargea un sac de victuailles et de linges. Lorsque la nuit fut tombée et son père endormi, elle sortit furtivement, ne laissant derrière qu’une lettre expliquant son départ en peu de mot. Elle ignorait où elle irait mais elle avait entendu dire que la base des Chevaliers se trouvait aux Royaumes des Fées.

      Après plusieurs jours de marche, fatiguée et les muscles endolorie, Arianne rencontra un Chevalier, Nero de son nom. Il lui proposa gentiment de venir avec lui et son Écuyer. Elle ne refusa pas l’offre, certaine que ça la mènerait à sa mère si elle était vivante. Arrivant à des funérailles émouvantes, l’alerte fut cependant donnée peu de temps après son arrivée. Un incendie magique faisait rage, encerclant des Fées prisonnières. Ne sachant que faire, elle suivit les Chevaliers sur le champ de batailles, qui fut l’incident décisif. Elle ne se rendit pas compte qu’elle était tout près de sa mère et alla plutôt en retrait, ne voulant pas être dans les jambes de ces héros. Par derrière, elle fut frappée à la tête et tomba inconsciente sur le sol humide. Elle ne se réveilla que des heures plus tard avec un affreux mal de tête. Portant sa main à sa tempe, elle vit que du sang avait coulé et avec un morceau de sa robe, s’entoura la tête.

      Étourdie et les idées pas très claires, elle partit de Fée et marcha durant plus de temps qu’elle ne croit. Elle finit par se rendre compte qu’elle se trouvait dans un pays gelé, au sol recouvert d’une épaisse couche de neige. Ses lèvres avaient bleuies et le froid commençait à avoir raison d’elle. C’est alors qu’elle fit la rencontre d’un homme à la peau pâle et recouvert d’une longue cape sombre : Alanik Ray. Elle ne sut pas d’où il venait et pourquoi il se trouvait ici mais il la sauva d’une mort certaine. Il lui prêta sa cape, sans se soucier du froid ambiant, et la mena vers une grotte. Aussitôt la tête posée au sol, elle s’endormit d’un sommeil sans rêve. À son réveil, Alanik lui fit boire un breuvage âpre et faillit le recracher. Elle tint cependant bon et l’avala. Après quelques minutes, elle sentit son mal de tête disparaître. Le sorcier la fit ensuite manger, ce qu’elle n’avait pas fait depuis plusieurs jours.

      Dans cette même grotte, une petite famille de renards y vivaient. Alanik en lui touchant la tête, lui en offrit un, minuscule et immaculé. Ce fut comme si elle l’avait toujours connu et le renardeau se blottit aussitôt contre elle. Puis, son sauveur la mena par un transport qu’elle ignore toujours mais qu’elle cherche encore à comprendre, vers Opale, son royaume de naissance. Elle crut tout d’abord qu’il cherchait à se débarrasser d’elle mais Alanik la rassura. Dans l’auberge du Cheval Plat, endroit où ils s’étaient arrêtés, Arianne prit un bon bain et l’aubergiste, bon ami d’Alanik, lui donne une robe de couleur ivoire, ayant appartenu à sa propre fille. Plus tard dans la journée, elle fit la rencontre de Saylee et sympathisa aussitôt avec elle.

      Puis, Saylee décida de voyager avec Ari et Alanik. Contente d'avoir enfin une compagne de voyage avec qui elle pouvait papoter, Arianne ne rechigna pas ...jusqu'à ce qu'elle se rende compte que la jeune femme était aussi silencieuse qu'Alanik. Pendant 3 ans, ils arpentèrent Enkidiev ou dans les moments de silence de ses compagnons, Arianne allait s'entraîner ou apprendre des gens des villages. Bien qu'elle fut frère, elle acquit une certaine force. Bien que sa silhouette resta féminine, ses muscles s'étaient développés en endurance et en puissance. Elle se procura donc une épée à la lame de miroir. Légère, elle la mania parfaitement très rapidement. Elle avait commencer son apprentissage à zéro et elle était rapidement parvenue au niveau de Saylee, qui avait eut bien le temps de se pratiquer. Plusieurs fois, elles s'entraînèrent ensemble et Arianne remporta plusieurs victoires haut la main.

      Mais le bonheur qui semblait animé Arianne était feint. Elle avait entendu parler de sa mère, Nadia, par l'un des conteurs d'un village d'Argent. Il semblerait qu'elle se soit battue avec un soldat d'Irianeth et lui avait tranché le bras. Elle n'avait pas entendu le reste et avait couru vers Alanik pour lui demander s'il comptait partir bientôt. Dans sa tête et son cœur, l'espoir éteint renaissait de ses cendre. Elle redoubla d'ardeur à l'entraînement, tant aux armes dans lequel elle excellait, et en magie là où elle avait encore de l'apprentissage à faire. Elle voyait bien que l'entrainement magique d'Alanik Ray ne mènerait à rien : ils ne possédaient pas les mêmes pouvoirs. Elle ignorait ses pouvoirs ainsi que ceux d'Alanik mais elle savait pertinemment qu'ils étaient deux êtres complètement contraires. De plus, elle s'était découvert seule un nouveau pouvoir, celui de voir le passé des gens par simple contact. D'abord, cela l'avait un peu effrayé mais elle avait appris en cachette à fouiller dans le passé d'une personne et y arrivait en à peine un frôlement. Elle était fière d'avoir appris à contrôler un pouvoir sans aucune aide. Elle s'en sert désormais pour chercher sa mère dans la mémoire des gens.

      Aujourd'hui encore, elle parcourt le continent avec son soi-disant maître et sa compagne Saylee. Elle ignore quand elle reverra sa mère, dont elle est maintenant plus que sûre de son existence. Elle mais tout en son pouvoir pour le trouver, dans l'ignorance complète d'Alanik et de Saylee.


    Carte d'identité

    • Prénom [ou pseudo] : Arianne
    • Âge : 15 ans et demi
    • Où as-tu découvert LK? : Dans le dictionnaire =B
    • Qu'en penses-tu? : Je ne pense pas, moi, j’agis.
    • As-tu lu et signé le règlement? : Je suppose que je l’ai fait donc que je l’ai lu. Mais ce n’est qu’une supposition =3
    • As-tu mis le code? : À toi de me le dire.
    • Qu'est-ce qui t'a motivé à t'inscrire? : J’avais adoré l’autre et ses membres. Et sa fermeture m’avait beaucoup peinée. Donc, v‘là !
    • Comment trouves tu l'ambiance? : D’enfer!
    • Auras-tu besoin d'une personne pour t'aider? Toi, tu dois en avoir besoin pour me poser pareil question C=


Dernière édition par Arianne le Ven 21 Aoû 2009 - 10:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destinee-emeraude.forumsactifs.com
Ziva
The GroupieNothing against her
avatar

Féminin
Nombre de messages : 240
Âge : 24
Maître : de Loïy

Feuille du Personnage
Âge: 26
Relations:

MessageSujet: Re: Arianne *   Mer 1 Juil 2009 - 11:33

Bon, bon, bon...Haut la main, tu dis?
COrriges-moi ca tout de suite: pas de mensonges dans les présentations.
SI et je dis bien SI tu as gagné un seul combat, c'est que Say t'a laissé des chances.
Et...Juste comme ca...c'est toi qui a crée la carte d'identité, alors c'est toi qui a besoin d'aide.
Je t'aime quand même Rolling Eyes

Acceptée!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arianne
Wonder WomanCan't touch this
avatar

Féminin
Nombre de messages : 630
Âge : 23

Feuille du Personnage
Âge: 17 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Arianne *   Mer 1 Juil 2009 - 11:36

Nah! Nah! Nah!
J'ai gagné quelques victoires parce que Ari était bonne, voilà tout.
T'as pas le droit de dire que je suis poche ¬¬

Mais je t'aime aussi, t'en fais pas.
Même si je suis la meilleure xD
Et puis en magie, c'est Saylee qui excelle Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destinee-emeraude.forumsactifs.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arianne *   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arianne *
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réunion de famille [Arianne Martell]
» Le cœur d'une femme est un océan de secrets. - Arianne.
» dornish pride # nymeria & arianne
» Arianne Martell - L'Etoile de Dorne
» Arianne Jones - [Gryffondor]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chevaliers d'Émeraude :: . Personnages . :: ● Présentations des personnages :: » Neutres-
Sauter vers: