Arriverez-vous à écrire l'histoire à votre façon?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Naïla la fille aux origines inconnu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Naïla



Féminin
Nombre de messages : 25
Âge : 24
Maître : Un maître... non une amie: Tyffanie

Feuille du Personnage
Âge: 17 ans
Relations:

MessageSujet: Naïla la fille aux origines inconnu   Dim 6 Juin 2010 - 20:03

    Informations personnelles

    • Nom : D’ Émeraude
    • Prénom : Naïla
    • Royaume natal : elle à été recueillit et au royaume de Turquoise
    • Âge :17 ans
    • Classe de personnage : écuyère


    Informations psychologiques

    • Caractère : Douce, calme et posée, elle perd rarement son sang froid. Cependant lorsqu’elle le perd, elle devient une véritable furie sur deux pattes. Rare son ceux qui on réussit à percer sa carapace pour atteindre son cœur, mais ceux qui on réussit peuvent toujours compter sur son amitié fidèle et sans faille aucune. Il vaut mieux la compter parmi ses amis que parmi ses ennemis car lorsque son cœur cri vengeance elle ne lâchera sa proie sans obtenir sa revanche. Naïla est prête à mourir pour ses amis et pour ce qu’elle trouve juste. Elle remplira son devoir même si c’est la mort qui l’attend au bout.

    • Défauts : Personne n’est parfait, Naïla ne fait pas exception à cette «règle». Elle s’ouvre difficilement au autre et à un sens de la vengeance un peu trop aiguisé au goût de certain, surtout à celui de ceux qui l’on offensé. Elle n’aime pas qu’on lui donne des ordres et pourrait bien y désobéir si elle ne lui plaise pas, mais là vraiment pas(ex : elle à pour ordre de rester à l’écart mais son maître est en danger). Parfois si téméraire que cela frise la folie, elle est dure à retenir.

    • Qualités : En de rare cas elle perd son sang froid, mais outre ces cas elle sait très bien prendre la situation en mien. Habile de ses mains et intelligente doublé d’un esprit de stratège, elle peu aussi bien créé une stratégie que mettre ses idées en œuvre. Ses généralement gestes son réfléchi, même en pleine bataille. Cependant sa plus grande qualité est sans aucun doute sa fidélité sans faille. Elle soutiendra ses amis et même sa patrie sans jamais faillir et cela durant les moments les plus noirs comme les plus joyeux, de la plus cuisante défaite à la plus allègre des victoires.

    • Aime : Si on exclut sa famille, ses amis et sa patrie, ce qu’elle aime le plus est la lecture. Elle a lu une bonne partit de la bibliothèque d’Émeraude, même certain qui lui avait été interdit de lire. La musique est aussi quelque chose d’on elle se régale. Ses longues heures de pratique solitaire au maniement des armes et de la magie n’était nullement des corvées, au contraire elle en avait fait sa passion lorsqu’elle était encore toute petite. Pour ses goûts alimentaires il ni à pas grand chose à dire puisqu’elle à grandit dans une famille peu habituée au chose plus luxueuse. Cependant pour elle rien ne vos les plats que préparait sa mère les grands soirs important. Pour ceux que sa intéresse, elle aime les gens qui respectent les autres, qui son humble et qui savent regarder au-delà du physique.

    • N’aime pas : Pardessus tous les gens qui s’en prennent à c’eux qui lui son chers(en gros pour le moment elle déteste au plus haut point les hommes-insecte). Les personnes malfaisantes aux plaisirs mal sains font parti de cette catégorie au même titre que les tyrans et que ceux qui s’abreuvent du malheur d’autrui. Pour ses goûts alimentaires elle n’est pas sévère mais n’aime pas les olives. Les menteurs ne lui plaisent pas beaucoup.

    • Point fort : La magie et les armes + sa capacité à resté calme dans la plupart des situations

    • Point faible : Ses amis (elle serait prête à se faire empaler au bout d’une lance à la place d’un de ses amis), ses rares pertes de contrôle sur elle-même(elle est peut-être une machine à tuer dans ces temps là et ne ressent pas la douleur jusqu’à un certain point mais elle peu foncent seul dans le plus gros tas d’ennemis qu’elle voit) et les immortels : lorsqu’un immortel se trouve dans un rayon de moins de 14 mètres elle souffre de cette présence(plus il est proche plus c’est douloureux). Si cela dure trop longtemps elle perd connaissance. Si un immortel la touche elle perd immédiatement connaissance. S’il lui transfère des pouvoirs elle en meure ou passe près. Elle est aussi plus sensible à la magie des immortels et à s’elle qui à été transféré par eux.

    • Peur : Perdre ses amis est sa plus grande peur. Ses origines incertaines lui font également peur.

    • Autre : Il peut lui arriver d’avoir une double personnalité pour le moins… étrange.


    Informations physiques


    • Description physique : Ses cheveux longs ressemblent à de fin fils d’argent et sont souvent attachés par une étrange bande en cuire pour ne pas la gêné. Moyennement grande pour son âge elle possède des yeux d’on la couleur s’apparente la plupart du temps à deux émeraudes poli. Le reste du temps ils peuvent être vert feuille ou vert eau selon ses émotions. Sa peau est très pâle malgré les longues heures qu’elle à passé à travaillé dans les champs sous le soleil de plomb. Sur chacun de ses bras elle porte un symbole bleu royal d’on elle a probablement été marqué peu après sa naissance. Son nez est fin et petit mais elle à un grand sens de l’odorat. À son bras droit est toujours accrocher un bracelet d’or et incrusté d’étranges pierres vertes au origine mystérieuse.

    • Race : elle est humaine, mais d’un «espèce» ou plutôt d’une nature quelque peut différente des autres.

    • Signe distinctif : Sur chacun de ses bras un symbole bleu royal et son bracelet d’or et incrusté d’étranges pierres vertes

    • Arme : Si on ne compte pas la magie pour la quelle elle est très douée ses armes de prédilection son l’épée à doubles lames et l’arc (elle a apprit à s’en servire grâce à, pour la première, avec une en bois qu’elle c’était fabriquée et pour la deuxième grâce à des parties de chasse avec son père), mais elle maîtrise aussi les épées(surtout les recourbé) et la dague.

    • Autre : Elle est souple et rapide


    Informations sociales


    • Famille : Sa famille n’a rien de bien exceptionnelle. Elle est composé d’une mère aux cheveux bruns très foncés aux étranges reflets et aux yeux d’une pointe de mauve se dégradent dans le brun, d’un père fort comme un buffle aux cheveux d’un brun clair et aux yeux vert-bleu planté dans beau visage symétrique, de deux sœurs(une aîné et l’autre cadette) et deux frères, un d’à peu près son âge et l’autre plus vieux. Sa sœur aînée, Marie-Anne
      Spoiler:
       
      , est mariée à un petit seigneur depuis peu. Ses yeux presque identiques à ceux de sa mère, ses cheveux brun qui encadre bien son visage parfaitement symétrique et sa beauté presque princière en plus de son caractère doux hérité de sa mère lui ont valu le cœur de ce jeune noble. Sa seconde sœur à, elle, des cheveux noire et des yeux verts foncés. Plus discrète elle est d’une aide précieuse au champ malgré ses 9 ans. Elle porte le nom de Maïwen
      Spoiler:
       
      . Son frère vient souvent aider à la petite ferme même s’il est écuyer au château de turquoise. C’est avec lui que Naïla se battait à l’épée dans son enfance. Il fut nommé Wellan.
      Spoiler:
       
      Son second frère, l’aîné de la famille, fut nommé Mévérique
      Spoiler:
       
      . De son père il a hérité ses yeux verts, quoi que plus foncé, et il possède des cheveux bruns foncés. Né il y a 20 ans, il s’est découvert un don pour les animaux assez rapidement. Il pouvait savoir d’où provenait le mal et comment le guérire. Il était d’une aide précieuse à la ferme et certain fermier des environs venait lui demander conseil. À l’âge de 17 ans il offrait ses services de vétérinaire tout en aidant à la ferme. L’an passé il s’est marié avec Maëlle, la fille d’un voisin. Ils vivent à proximité des deux fermes et aide encore leur parent. Andréa
      Spoiler:
       
      , la mère, a gardé l’apparence de ses 20 ans. Aujourd’hui elle en à 37. Sa rencontre avec Shaolan pourrait faire partit d’un conte de fée. Elle avait 14 ans et se promenait dans les bois(le jour puis-qu’elle était superstitieuse). Arrivé en bordure d’une clairière où, au centre, se dressait un étrange cercle de pierre entouré d’un petit ruisseau peu profond, elle remarqua qu’elle n’était pas seule. Se cachent sous les branches abondantes elle espionna l’homme qui était venu dans son havre. Assis sur l’autel au centre du cercle il avait les yeux fermé. Lorsqu’il les ouvrirent, le cœur de Andréa fondit instantanément. Lui aussi la vit. Les chauds rayons du soleil de la saison chaude rendait le moment irréel. Shaolan
      Spoiler:
       
      se levât et se dirigeât droit vers la jeune femme. Par après il partire ensemble en se parlent. La petite fille de mauvaise famille se maria avec le fils d’un simple fermier. Shaolan à aujourd’hui 38 ans et à l’aire 3 ans plus jeune. Contrairement à sa femme qui vient d’une famille de voleur qui l’ont abandonné dans un hameau, il vient d’une famille de petits fermiers paisibles au cœur bon.

    • Relations: Elle à de la difficulté à faire confiance au autre, mais une fois qu’elle accorde pleinement confiance à quelqu’un elle est prête à le suivre aveuglément. Elle n’est encore jamais tombé amoureuse et n’est pas vraiment pressé que cela arrive. Plutôt solitaire, Naïla apprécie toute fois la présence d’un ami et sait bâtire une amitié solide basée sur la confiance, le respect et l’appréciation de l’autre. Cette jeune femme considère quelqu’un comme étant ami que lorsque les liens tissés avec elle son solide et qu’elle à une confiance aveugle en celui qui à su se mérité ce statut hautement important dans son cœur. Les autres peuvent appartenir à d’autre classe inférieure dans son cœur. En gros les catégories qui suivent s’elle des amis et de la famille sont : les personnes privilégièrent, les frères d’arme(qui son eux même classé selon la confiance qu’elle l’eux accorde), les connaissances, les gens qui la laisse indifférente, c’eux qu’elle n’aime pas, c’eux qu’elle déteste, c’eux qu’elle haït, c’eux à qui elle veut rendre leurs comptes, c’eux d’on elle veut se venger(les fantassins de l’empereur noir), c’eux d’on elle veut la mort à tout prit(sauf ses amis) et, finalement, s’eux qu’elle veut tuer elle-même pour assouvirent sa vengeance.



    Informations magiques


    • Pouvoirs : Naïla à l’étrange capacité de pouvoir voir les esprits. Un autre don aussi inusité qu’elle possède est celui de revivre, en rêve, certain événement marquant de l’histoire qui ce son déroulé à l’endroit où elle se trouve. Outre c’est deux dons elle est capable de lancé, avec une certaine facilité, des sortilèges plus ou moins complexe qu'elle dégote dans de vieux grimoires poussiéreux. Elle peut envoyer des rayons incendiaires ou tranchant avec ses paumes, au même titre qu’elles peuvent soigner les blessures. Elle maîtrise la lévitation malgré son jeune âge. Cette jeune femme est capable d’attiré à elle différentes énergies provenant de sources dissemblables, mais n’est capable à ce jour que de maîtriser quelques-unes une d’entre elle. La lune presque pleine ou pleine lui donne plus d’endurance et de vivacité en plus de lui permettre de gardé l’esprit clair comme de l’eau de roche. Comme tous les chevaliers elle possède des capacités télépathiques. Elle à peut-être d’autre pouvoir qui dorme en latence en elle.

    • Description de vos pouvoirs(je vais leurs donnés des noms ici) : Voir les esprits est un don inné chez elle et il ni à donc pas de façons de le décrire, tout comme celui de revivre certain événement marquant de l’histoire qui ce son déroulé à l’endroit où elle se trouve en rêve. La seule chose qu’on pourrait dirent pour le second c’est qu’elle peu se sentire perdu à son réveille. Naïla possède un troisième don inné : sa facilité à lancer des sortilèges plus ou moins complexe. L’influence qu’a la lune sur elle est surtout du à ses origines, c’est un don héréditaire chez les Kaï-ran qui naissent sous la pleine lune. Les rayons incendiaires lui permettent d’embraser des choses tout comme c’eux tranchant les tranches. Pour la guérison un halo doré entoure ses mains, ou tout son corps si elle se guérit elle-même, qu’elle doit ensuite imposer à son « patient ». La lévitation : les choses son simple puisque tout le monde sait ce que c’est. Par sa force mentale elle déplace des objets de taille diverse. Les énergies qu’elle peu faire venir à elle son très nombreuse mais elle ne peu quand contrôlé plus ou moins bien 3 à ce jour. Soit Daichitsu(technique maîtrisé, puissance 60%) : une énergie filiforme de couleur brune-dorée qui pénètre les armures ou les carapaces moyennement dure(qu’un épée normale perce avec peu de difficulté) pour infligé des dommages plus ou moins grand selon la personne qui est touché. Kuukita : d’un vert presque transparent les filaments de cette énergie primitive on la forme de minuscule serpent au reflet doré. Son pouvoir s’apparentant au vent il peut(si maîtrisé sous certaine forme) soit trancher dans des endroits dure à atteindre(mal maîtrisé), repousser un ou plusieurs ennemis(maîtrisé) ou blesser plus ou mois légèrement 1 ou plusieurs ennemis(technique maîtrisé, puissance 35%) selon sa force ou sa forme. Tsuku-hi: cette énergie flambe au contacte de l’oxygène et prend la forme d’une multitude de lange de feu. De couleur variable selon la qualité et la quantité d’oxygène qui se trouve dans l’air il à la puissance d’une déflagration plus ou moins forte selon sa quantité, la qualité et la quantité d’oxygène et la force de la personne qui en à recours. Cependant c’est une arme à double tranchant.(NON MAÎTRISÉ, juste découvert) Hikari(technique maîtrisé, range 20%[10 m2]) :une énergie lumineuse d’un blanc nacré, elle aveugle que les ennemis et leur inflige une grande douleur au yeux sans pour autant les blessés. Ses dommages(si maîtrisé à la perfection) presque inexistant sont compensés par son large périmètre d’action. Parfait pour gagné du temps, pour s’échappé ou faire diversion, elle semble faite d’une multitude de fil lumineux qui tourne et s’entre croise à une vitesse folle.

    • Restriction [durée de repos nécessaire, énergie demandée, etc.] : Ses pouvoirs son puissant mais on un bon nombre de restriction. Voir les esprits et sa facilité à lancer des sortilèges plus ou moins complexe n’on ni conséquence sur elle ni restriction. Cependant, elle ne peu pas maîtriser ses rêves sur le passer. Les rayons incendiaires et tranchant ne demandent rien d’autre qu’un peu de concentration et, à la suite d’un certain temps d’utilisation répétitive, commence à blesser les mains. Son pouvoir de guérison demande un certain temps de repos apprêt utilisation. Envelopper d’une chrysalide semblable à du verre bleuté strier d’or, l’utilisateur doit se reposer durent un laps de temps indéterminé qui change selon la quantité d’énergie utilisée, l’expérience de celui qui en à recours et la force physique et mentale de ce dernier. Pour la lévitation les seules restrictions son la force mentale, la concentration et l’expérience. Plus ses trois choses son élevé plus il devient facile de soulever des masses lourde. Faire venir différentes énergies lui à toujours été facile. Il faut simplement qu’il y ait une source énergétique de la nature qu’elle veut faire venir à elle dans les environs. Plus elle se pratique et se concentre plus grande est la distance qu’elle peu couvrir à la recherche de cette énergie. Chacune des énergies à sa propre conséquence sur son utilisateur. Daichitsu : cette énergie demande qu’un faible tribun. Soit une faible quantité d’énergie magique et une toute petite dose de concentration. L’effet vari cependant selon la puissance utiliser. Kuukita : si elle n’est pas assez concentrée, elle peu être blessé par le tourbillon s’apparentant à du vent. Cette attaque demande peu d’énergie physique, mais requière une bonne force mentale et magique pour la contrôler. Hikari : il faut une grande concentration pour qu’elle agisse correctement. Plus son périmètre d’action est grand, plus elle demande d’énergie mentale et cela peu varié de très faible à la véritable torture mentale. Elle utilise un faible taux d’énergie magique. Tsuku-hi : cette énergie violente à tendance à brûler les paumes de main(sans laissez de trace) et à être douloureux mentalement pour l’utilisateur. En plus de ça elle requière plus de magie que les autres énergies précédemment cité.(lorsqu’elle sera maîtrisé)

    • Autre [objet, besoin demandé pour que tes pouvoirs marchent] : Hikari demande l’aide d’un talisman de cristal d’ambre pour pouvoir être maîtrisé.(elle en possède un : hérité de sa grand-mère paternelle il y à plusieurs année de cela)




    Informations historiques


    • Histoire : Ces origines perdues dans le brouillard de l’ignorance, Naïla fut trouvé en bordure de la forêt interdite il y à de cela déjà 16 ans, par Shaolan partit à la chasse. Son père d’adoption, alors âgé de 22 ans, la découvrit par hasard caché dans les buissons sa plus de protection qu’un fin chandail, rien d’assez chaud pour lui permettre de survivre au temps de plus en plus frisquet. En fait, il cherchait la petite biche qu’il venait de tuer, il en était sur, à l’aide de son arc. Il avait prit la petite fille glacée dans ses bras et la réchauffa tout en cherchant la biche. Ayant trouvé cette dernière il rentra chers lui avec son précieux fardeau. Il rentra chers lui et rejoignit sa femme qui avait accoucher quelque jour plutôt d’un petit garçon. Lorsqu’il expliqua à Andréa ce qui c’était passé, elle proposât de soigné l’enfant et d’allé la porté au château pour qu’elle se fasse adopté. Les jours passèrent et la fillette prit du mieux. Quand il fut temps de la conduire au château, Andréa et Shaolan ne purent tout simplement pas la laissez partire. Il s’était trop attaché. D’un commun accord ils décidèrent de l’adopté et lui donnèrent le nom de Naïla. Les années passèrent, la petite fille était heureuse et ignorait qu’elle avait été adoptée. Avec Wellan et parfois Mévérique elle s’entraînait à l’épée(en bois bien sur) et c’était découvert un talent particulier pour l’épée à double lame. À partire de l’âge de 4 ans, Naïla s’éloignait de la maison pour pratiqué en secret la magie, d’on elle était porteuse sans que ses «parents» le sachent. Naïla adorait sa grande sœur, Marie-Anne s’occupait beaucoup d’elle. Sa grande «sœur» jouait avec elle souvent et lui apprit bien des choses utiles à la ferme.
      Ses parents eurent vent de ses pouvoirs magique lorsque Wellan, alors âgé de 6 ans environ, la suivi en secret à l’un de ses entraînements pour le moins étrange. Il était curieux de savoir où sa sœur s’était faite toute les blessures qu’elle avait sur les mains, mais aussi sur les bras, les jambes et au cou. En plus il était sur que c’était que c’elles qui pouvaient voir. Naïla s’entêtait à dire à leurs parents qu’elle c’était blesser au champ. Cependant, Wellan n’y croyait pas. Cette journée il appris ce qu’il en retournait vraiment. Les blessures étaient du aux énergies qu’elle tentait de maîtriser. Si les blessures étaient semblables à de vilaine écorchure c’est parce qu’elle tentait de les guérires avec ses dons de guérisons mal développer. D’abord fasciné par les langues de feu que sa sœur t’entait de dompter, il se dit qu’il devait aller le dire à sa mère puisqu’elle ne cessait de répété de ne pas jouer avec le feu. Cette journée l’à lorsque Naïla revint chers elle sa mère commença à la chicané, elle avoua se qu’elle faisait dans les bois pour évité les réprimandes sévères de sa mère. D’abord septique Andréa du croire sa fille, lorsqu’elle créa une sphère d’énergie brune-dorée. La mère de la petite famille su des lors que sa fille adoptive deviendrait un chevalier d’émeraude, réalisent ainsi son rêve. Peu de temps après cette découverte inattendus, Shaolan décidât d’emmener sa fille adoptive et son plus jeune fils à la chasse, malgré leurs 6 ans. S’est peu longtemps après qu’elle apprit la vérité sur sa naissance : elle avait été trouvé et adopté. La nouvelle lui fit la sensation d’un poignard dans le cœur, mais fini par accepté cette douloureuse vérité. Pour elle cependant rien ne changeait : Andréa était toujours sa mère au même titre que Shaolan resterait toujours son père, que Maria-Anne serait à jamais sa grande sœur ainsi que Wellan et Mévérique serait ses frères adorés.
      Peu de temps avant l’arriver du messager qui annonçait la possibilité d’être des étudiant d’émeraude, Naïla se rendit au hameau le plus près de chers elle. Avant dit parvenir elle fit une rencontre qui allait la marqué. En bordure de sentier qui longeait d’assez loin la forêt interdite elle entendit un gémissement humain. Se précipitant pour aider la ou le malheureux(se) qui s’était blesser elle découvrit une vielle femme aux habits étrange en lambeaux que laissait voire ses multiples lacérations encore vivent. Lorsqu’elle vit Naïla, la vielle femme au yeux noire de rapace sembla se figé. Le murmure à peine audible qui s’échappa de ses lèvres pétrifia la jeune fille qui voulait lui venir en aide :

      - Je savais que la princesse n’avait pas périe.

      L’étrangère ajouta :

      - Tu ressemble tellement à ta mère que s’en est effrayant, jeune princesse. Vien ici que je t’explique un peu avant de mourir, keuf, keuf, keuf, une toux rude lui arrachant un autre gémisement.

      Dans un faible murmure Naïla de en s’approchent :

      - Mais qui êtes vous?

      - Pas le temps pour ça petite le temps pressent.

      Retirant d’une poche un bracelet d’or elle poursuivit dans un râle sa vie la quittent de plus en plus rapidement pendant que les taches de sang s’élargissait sur le tissu de ses habits en lambeaux:

      - Comme moi, keuf, keuf, tu est une Kaï-ran; une humaine au très grand potentiel, keuf, keuf, magique et une guerrière né. En plus tu ,keuf, keuf, keuf, tu est une hime perdu ou si tu préfère une princ…, keuf, keuf, princesse perdu ou en exile.(La Kaï-ran tendit de sa main tremblante de mourante l’étrange bracelet et continuant de parler) keuf, keuf, keuf. Prend ceci il te revient de droit, keuf. Un jour tu en percera le secret. Les Kaï-… keuf, Kaï-ran se son exiler dans la forêt interdite il y à très longtemps. Ni, keuf, keuf, ni retourne pas, pas tout de suite.

      Dans une dernière quinte de toux pire que les autres, la vielle Kaï-ran laissa s’échapper son dernier souffle de vie. Naïla glissa le bracelet d’or incrusté d’étranges pierres vertes inconnu à son poignet et le remontât jusqu’au dessus de la marque bleu de son bras gauche. Il semblait fait exprès pour elle. Lorsqu’elle tournât de nouveau son regards verts la défunte femme, le corps de cette dernière avait disparut.
      Jamais Naïla ne mentionna sa rencontre avec la vielle Kaï-ran à personne. Elle dit tout simplement qu’une vieille dame lui avait donné le bracelet pour un service rendu lorsque sa «mère» lui en avait demandé la provenance.
      Peu de temps après la famille partit pour Émeraude avec leur surplus pour allé porté Naïla au château et par la même occasion vendre leur surplus de récolte.
      Pendant ses années d’étude Naïla ne cessait pas d’impressionné son professeur par ses prouesses magique et sa facilité à apprendre. Ce qu’il ne savait pas c’est qu’elle lisait beaucoup de livres de la bibliothèque, même c’eux qui étaient interdit. Souvent seul, la jeune Kaï-ran continuait encore de s’entraîné en secret. Sa plus jeune soeur elle ne la connait que par le biai de lettre et de quelque très rare visite à Émeraude.
      Après son adoubement au rang d’écuyer, elle surprit son maître Tyffanie par sa première demande : avoir une épée à double lames. Elle se battait bien, maniant savamment l’épée qui avait été forger pour elle. De jour en jour elle améliorait ses techniques et en développât de nouvelle. L’écuyère de Tyffanie commençais également à apprendre à manier de nouvelles armes dans l’espoir de pouvoir s’en servire contre c’eux qui menaçait la terre qui l’avait vu naitre.





    Carte d'identité


    • Prénom [ou pseudo] : Naïla

    • Âge : 17 ans

    • Où as-tu découvert LK? : mon amie s’est inscrite ressemant


    • Qu'en penses-tu? : comment voulez-vous que je le sache, je viens de m’inscrire! Cependant j’adore les graphiques, même si je trouve que le old et les new manque d’originalité.

    • As-tu lu et signé le règlement? : oui et avec plaisir

    • Le code :

    • Qu'est-ce qui t'a motivé à t'inscrire? : J’adore les chevaliers d’émeraude! En fait j’ai littéralement dévoré la série

    • Comment trouves tu l'ambiance? : tu me laisse le temps de commencé le Rp pour répondre?

    • Auras-tu besoin d'une personne pour t'aider? non


pis : si tu ne voulais pas te taper une présentation de cette longueur t’avait juste à pas mettre 35 point d’on la majorité peu faire allé l’imagination à son maximum. Ho et si t’a besoin d’aide pour faire des personnages prédéfinis je peu t’aidé.(j’ai une coupe d’idées dans la tête)


Dernière édition par Naïla le Ven 25 Juin 2010 - 19:40, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vardec
•The Unf○rgiven•


Masculin
Nombre de messages : 382
Âge : 26

Feuille du Personnage
Âge: 25 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Naïla la fille aux origines inconnu   Dim 13 Juin 2010 - 3:31

Bon pour l'instant je me suis arrêté à la fin des relations. Je vois que tu es sèrieuse dans le développement de ta présentation que je trouve bien. Quelques fautes mais bon c'est pas grave. Par contre un truc qui m'embête. Tu utilises le nom de Wellan, hors nous avons pour principe de ne jamais utiliser les noms des personnages principaux de la série et encore moins les personnages en eux-mêmes qui n'ont pas existé dans notre monde. A quelques allusions à Amecareth mais pour nous il a existé il y a très longtemps. Donc si tu pouvais modifier ce détail.

_____________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naïla



Féminin
Nombre de messages : 25
Âge : 24
Maître : Un maître... non une amie: Tyffanie

Feuille du Personnage
Âge: 17 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Naïla la fille aux origines inconnu   Dim 13 Juin 2010 - 15:56

C'est bon, j'ai effacé ces référence et bonne lecture. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vardec
•The Unf○rgiven•


Masculin
Nombre de messages : 382
Âge : 26

Feuille du Personnage
Âge: 25 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Naïla la fille aux origines inconnu   Lun 14 Juin 2010 - 12:31

Bon si je devais juger la présentation sans me baser sur certains critères pour les pouvoirs, elle est bien. Cependant, il faudrait que tu modifies la section pourvoir parce que je trouve que tu places trop de puissance dans ton personnage. Le pouvoir de voir dans le passé est OK. Pour le reste je te laisse faire les modifications. Personnellement comme tu présentes ton personnage je le verrais bien faire l'apprentissage de techniques au cours du rp. Donc pas la peine de se barder de techniques Wink .

_____________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naïla



Féminin
Nombre de messages : 25
Âge : 24
Maître : Un maître... non une amie: Tyffanie

Feuille du Personnage
Âge: 17 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Naïla la fille aux origines inconnu   Lun 14 Juin 2010 - 18:46

O.K.
j'ai enlevé la maîtrise de Seisui et de Tsuku-hi en plus de modifié certaine chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vardec
•The Unf○rgiven•


Masculin
Nombre de messages : 382
Âge : 26

Feuille du Personnage
Âge: 25 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Naïla la fille aux origines inconnu   Mar 15 Juin 2010 - 13:55

J'ai encore vu un Wellan dans l'histoire, sinon j'avoue hésiter à t'accorder cette puissance que te procure tes pouvoirs... Neutral

_____________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naïla



Féminin
Nombre de messages : 25
Âge : 24
Maître : Un maître... non une amie: Tyffanie

Feuille du Personnage
Âge: 17 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Naïla la fille aux origines inconnu   Mar 15 Juin 2010 - 17:29

Ces le nom de mon frère!
Comme Maïwen est selui de ma soeur.
c'est nom sont tirés du même roman.
en gros Shaolan vien du mangas tsubasa, Naïla, Andréa, Mévérique et Maël sont tirés du roman filles de lune.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vardec
•The Unf○rgiven•


Masculin
Nombre de messages : 382
Âge : 26

Feuille du Personnage
Âge: 25 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Naïla la fille aux origines inconnu   Mer 16 Juin 2010 - 13:00

Bon pour ce détail je peux laisser passer mais tes pouvoirs sont beaucoup trop puissant par rapport au personnage que tu as...

_____________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naïla



Féminin
Nombre de messages : 25
Âge : 24
Maître : Un maître... non une amie: Tyffanie

Feuille du Personnage
Âge: 17 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Naïla la fille aux origines inconnu   Jeu 24 Juin 2010 - 20:54

OK. Dit moi ce qui ne va pas et je vais le modifier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vardec
•The Unf○rgiven•


Masculin
Nombre de messages : 382
Âge : 26

Feuille du Personnage
Âge: 25 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Naïla la fille aux origines inconnu   Ven 25 Juin 2010 - 12:32

Daichitsu, Kuukita, Hikari.
Adapte moi ces pouvoirs au niveau réel de ton personnage. C'est-à-dire celui d'un écuyer de 17 ans qui a encore beaucoup à découvrir.

_____________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naïla



Féminin
Nombre de messages : 25
Âge : 24
Maître : Un maître... non une amie: Tyffanie

Feuille du Personnage
Âge: 17 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Naïla la fille aux origines inconnu   Ven 25 Juin 2010 - 18:12

Naïla a écrit:
    Informations personnelles

    • Nom : D’ Émeraude
    • Prénom : Naïla
    • Royaume natal : elle à été recueillit et au royaume de Turquoise
    • Âge :17 ans
    • Classe de personnage : écuyère


    Informations psychologiques

    • Caractère : Douce, calme et posée, elle perd rarement son sang froid. Cependant lorsqu’elle le perd, elle devient une véritable furie sur deux pattes. Rare son ceux qui on réussit à percer sa carapace pour atteindre son cœur, mais ceux qui on réussit peuvent toujours compter sur son amitié fidèle et sans faille aucune. Il vaut mieux la compter parmi ses amis que parmi ses ennemis car lorsque son cœur cri vengeance elle ne lâchera sa proie sans obtenir sa revanche. Naïla est prête à mourir pour ses amis et pour ce qu’elle trouve juste. Elle remplira son devoir même si c’est la mort qui l’attend au bout.

    • Défauts : Personne n’est parfait, Naïla ne fait pas exception à cette «règle». Elle s’ouvre difficilement au autre et à un sens de la vengeance un peu trop aiguisé au goût de certain, surtout à celui de ceux qui l’on offensé. Elle n’aime pas qu’on lui donne des ordres et pourrait bien y désobéir si elle ne lui plaise pas, mais là vraiment pas(ex : elle à pour ordre de rester à l’écart mais son maître est en danger). Parfois si téméraire que cela frise la folie, elle est dure à retenir.

    • Qualités : En de rare cas elle perd son sang froid, mais outre ces cas elle sait très bien prendre la situation en mien. Habile de ses mains et intelligente doublé d’un esprit de stratège, elle peu aussi bien créé une stratégie que mettre ses idées en œuvre. Ses généralement gestes son réfléchi, même en pleine bataille. Cependant sa plus grande qualité est sans aucun doute sa fidélité sans faille. Elle soutiendra ses amis et même sa patrie sans jamais faillir et cela durant les moments les plus noirs comme les plus joyeux, de la plus cuisante défaite à la plus allègre des victoires.

    • Aime : Si on exclut sa famille, ses amis et sa patrie, ce qu’elle aime le plus est la lecture. Elle a lu une bonne partit de la bibliothèque d’Émeraude, même certain qui lui avait été interdit de lire. La musique est aussi quelque chose d’on elle se régale. Ses longues heures de pratique solitaire au maniement des armes et de la magie n’était nullement des corvées, au contraire elle en avait fait sa passion lorsqu’elle était encore toute petite. Pour ses goûts alimentaires il ni à pas grand chose à dire puisqu’elle à grandit dans une famille peu habituée au chose plus luxueuse. Cependant pour elle rien ne vos les plats que préparait sa mère les grands soirs important. Pour ceux que sa intéresse, elle aime les gens qui respectent les autres, qui son humble et qui savent regarder au-delà du physique.

    • N’aime pas : Pardessus tous les gens qui s’en prennent à c’eux qui lui son chers(en gros pour le moment elle déteste au plus haut point les hommes-insecte). Les personnes malfaisantes aux plaisirs mal sains font parti de cette catégorie au même titre que les tyrans et que ceux qui s’abreuvent du malheur d’autrui. Pour ses goûts alimentaires elle n’est pas sévère mais n’aime pas les olives. Les menteurs ne lui plaisent pas beaucoup.

    • Point fort : La magie et les armes + sa capacité à resté calme dans la plupart des situations

    • Point faible : Ses amis (elle serait prête à se faire empaler au bout d’une lance à la place d’un de ses amis), ses rares pertes de contrôle sur elle-même(elle est peut-être une machine à tuer dans ces temps là et ne ressent pas la douleur jusqu’à un certain point mais elle peu foncent seul dans le plus gros tas d’ennemis qu’elle voit) et les immortels : lorsqu’un immortel se trouve dans un rayon de moins de 14 mètres elle souffre de cette présence(plus il est proche plus c’est douloureux). Si cela dure trop longtemps elle perd connaissance. Si un immortel la touche elle perd immédiatement connaissance. S’il lui transfère des pouvoirs elle en meure ou passe près. Elle est aussi plus sensible à la magie des immortels et à s’elle qui à été transféré par eux.

    • Peur : Perdre ses amis est sa plus grande peur. Ses origines incertaines lui font également peur.

    • Autre : Il peut lui arriver d’avoir une double personnalité pour le moins… étrange.


    Informations physiques


    • Description physique : Ses cheveux longs ressemblent à de fin fils d’argent et sont souvent attachés par une étrange bande en cuire pour ne pas la gêné. Moyennement grande pour son âge elle possède des yeux d’on la couleur s’apparente la plupart du temps à deux émeraudes poli. Le reste du temps ils peuvent être vert feuille ou vert eau selon ses émotions. Sa peau est très pâle malgré les longues heures qu’elle à passé à travaillé dans les champs sous le soleil de plomb. Sur chacun de ses bras elle porte un symbole bleu royal d’on elle a probablement été marqué peu après sa naissance. Son nez est fin et petit mais elle à un grand sens de l’odorat. À son bras droit est toujours accrocher un bracelet d’or et incrusté d’étranges pierres vertes au origine mystérieuse.

    • Race : elle est humaine, mais d’un «espèce» ou plutôt d’une nature quelque peut différente des autres.

    • Signe distinctif : Sur chacun de ses bras un symbole bleu royal et son bracelet d’or et incrusté d’étranges pierres vertes

    • Arme : Si on ne compte pas la magie pour la quelle elle est très douée ses armes de prédilection son l’épée à doubles lames et l’arc (elle a apprit à s’en servire grâce à, pour la première, avec une en bois qu’elle c’était fabriquée et pour la deuxième grâce à des parties de chasse avec son père), mais elle maîtrise aussi les épées(surtout les recourbé) et la dague.

    • Autre : Elle est souple et rapide


    Informations sociales


    • Famille : Sa famille n’a rien de bien exceptionnelle. Elle est composé d’une mère aux cheveux bruns très foncés aux étranges reflets et aux yeux d’une pointe de mauve se dégradent dans le brun, d’un père fort comme un buffle aux cheveux d’un brun clair et aux yeux vert-bleu planté dans beau visage symétrique, de deux sœurs(une aîné et l’autre cadette) et deux frères, un d’à peu près son âge et l’autre plus vieux. Sa sœur aînée, Marie-Anne
      Spoiler:
       
      , est mariée à un petit seigneur depuis peu. Ses yeux presque identiques à ceux de sa mère, ses cheveux brun qui encadre bien son visage parfaitement symétrique et sa beauté presque princière en plus de son caractère doux hérité de sa mère lui ont valu le cœur de ce jeune noble. Sa seconde sœur à, elle, des cheveux noire et des yeux verts foncés. Plus discrète elle est d’une aide précieuse au champ malgré ses 9 ans. Elle porte le nom de Maïwen
      Spoiler:
       
      . Son frère vient souvent aider à la petite ferme même s’il est écuyer au château de turquoise. C’est avec lui que Naïla se battait à l’épée dans son enfance. Il fut nommé Wellan.
      Spoiler:
       
      Son second frère, l’aîné de la famille, fut nommé Mévérique
      Spoiler:
       
      . De son père il a hérité ses yeux verts, quoi que plus foncé, et il possède des cheveux bruns foncés. Né il y a 20 ans, il s’est découvert un don pour les animaux assez rapidement. Il pouvait savoir d’où provenait le mal et comment le guérire. Il était d’une aide précieuse à la ferme et certain fermier des environs venait lui demander conseil. À l’âge de 17 ans il offrait ses services de vétérinaire tout en aidant à la ferme. L’an passé il s’est marié avec Maëlle, la fille d’un voisin. Ils vivent à proximité des deux fermes et aide encore leur parent. Andréa
      Spoiler:
       
      , la mère, a gardé l’apparence de ses 20 ans. Aujourd’hui elle en à 37. Sa rencontre avec Shaolan pourrait faire partit d’un conte de fée. Elle avait 14 ans et se promenait dans les bois(le jour puis-qu’elle était superstitieuse). Arrivé en bordure d’une clairière où, au centre, se dressait un étrange cercle de pierre entouré d’un petit ruisseau peu profond, elle remarqua qu’elle n’était pas seule. Se cachent sous les branches abondantes elle espionna l’homme qui était venu dans son havre. Assis sur l’autel au centre du cercle il avait les yeux fermé. Lorsqu’il les ouvrirent, le cœur de Andréa fondit instantanément. Lui aussi la vit. Les chauds rayons du soleil de la saison chaude rendait le moment irréel. Shaolan
      Spoiler:
       
      se levât et se dirigeât droit vers la jeune femme. Par après il partire ensemble en se parlent. La petite fille de mauvaise famille se maria avec le fils d’un simple fermier. Shaolan à aujourd’hui 38 ans et à l’aire 3 ans plus jeune. Contrairement à sa femme qui vient d’une famille de voleur qui l’ont abandonné dans un hameau, il vient d’une famille de petits fermiers paisibles au cœur bon.

    • Relations: Elle à de la difficulté à faire confiance au autre, mais une fois qu’elle accorde pleinement confiance à quelqu’un elle est prête à le suivre aveuglément. Elle n’est encore jamais tombé amoureuse et n’est pas vraiment pressé que cela arrive. Plutôt solitaire, Naïla apprécie toute fois la présence d’un ami et sait bâtire une amitié solide basée sur la confiance, le respect et l’appréciation de l’autre. Cette jeune femme considère quelqu’un comme étant ami que lorsque les liens tissés avec elle son solide et qu’elle à une confiance aveugle en celui qui à su se mérité ce statut hautement important dans son cœur. Les autres peuvent appartenir à d’autre classe inférieure dans son cœur. En gros les catégories qui suivent s’elle des amis et de la famille sont : les personnes privilégièrent, les frères d’arme(qui son eux même classé selon la confiance qu’elle l’eux accorde), les connaissances, les gens qui la laisse indifférente, c’eux qu’elle n’aime pas, c’eux qu’elle déteste, c’eux qu’elle haït, c’eux à qui elle veut rendre leurs comptes, c’eux d’on elle veut se venger(les fantassins de l’empereur noir), c’eux d’on elle veut la mort à tout prit(sauf ses amis) et, finalement, s’eux qu’elle veut tuer elle-même pour assouvirent sa vengeance.



    Informations magiques


    • Pouvoirs : Naïla à l’étrange capacité de pouvoir voir les esprits. Un autre don aussi inusité qu’elle possède est celui de revivre, en rêve, certain événement marquant de l’histoire qui ce son déroulé à l’endroit où elle se trouve. Outre c’est deux dons elle est capable de lancé, avec une certaine facilité, des sortilèges plus ou moins complexe qu'elle dégote dans de vieux grimoires poussiéreux. Elle peut envoyer des rayons incendiaires ou tranchant avec ses paumes, au même titre qu’elles peuvent soigner les blessures. Elle maîtrise la lévitation malgré son jeune âge. Cette jeune femme est capable d’attiré à elle différentes énergies provenant de sources dissemblables, mais n’est capable à ce jour que de maîtriser quelques-unes une d’entre elle. La lune presque pleine ou pleine lui donne plus d’endurance et de vivacité en plus de lui permettre de gardé l’esprit clair comme de l’eau de roche. Comme tous les chevaliers elle possède des capacités télépathiques. Elle à peut-être d’autre pouvoir qui dorme en latence en elle.

    • Description de vos pouvoirs(je vais leurs donnés des noms ici) : Voir les esprits est un don inné chez elle et il ni à donc pas de façons de le décrire, tout comme celui de revivre certain événement marquant de l’histoire qui ce son déroulé à l’endroit où elle se trouve en rêve. La seule chose qu’on pourrait dirent pour le second c’est qu’elle peu se sentire perdu à son réveille. Naïla possède un troisième don inné : sa facilité à lancer des sortilèges plus ou moins complexe. L’influence qu’a la lune sur elle est surtout du à ses origines, c’est un don héréditaire chez les Kaï-ran qui naissent sous la pleine lune. Les rayons incendiaires lui permettent d’embraser des choses tout comme c’eux tranchant les tranches. Pour la guérison un halo doré entoure ses mains, ou tout son corps si elle se guérit elle-même, qu’elle doit ensuite imposer à son « patient ». La lévitation : les choses son simple puisque tout le monde sait ce que c’est. Par sa force mentale elle déplace des objets de taille diverse. Les énergies qu’elle peu faire venir à elle son très nombreuse mais elle ne peu quand contrôlé plus ou moins 3 à ce jour. Soit Daichitsu(technique maîtrisé, puissance 60%) : une énergie filiforme de couleur brune-dorée qui pénètre les armures ou les carapaces moyennement dure(qu’un épée normale perce avec peu de difficulté) pour infligé des dommages plus ou moins grand selon la personne qui est touché. Kuukita : d’un vert presque transparent les filaments de cette énergie primitive on la forme de minuscule serpent au reflet doré. Son pouvoir s’apparentant au vent il peut(si maîtrisé sous certaine forme) soit trancher dans des endroits dure à atteindre(mal maîtrisé), repousser un ou plusieurs ennemis(maîtrisé) ou blesser plus ou mois légèrement 1 ou plusieurs ennemis(technique maîtrisé, puissance 35%) selon sa force ou sa forme. Tsuku-hi: cette énergie flambe au contacte de l’oxygène et prend la forme d’une multitude de lange de feu. De couleur variable selon la qualité et la quantité d’oxygène qui se trouve dans l’air il à la puissance d’une déflagration plus ou moins forte selon sa quantité, la qualité et la quantité d’oxygène et la force de la personne qui en à recours. Cependant c’est une arme à double tranchant.(NON MAÎTRISÉ, juste découvert) Hikari(technique maîtrisé, range 20%) :une énergie lumineuse d’un blanc nacré, elle aveugle que les ennemis et leur inflige une grande douleur au yeux sans pour autant les blessés. Ses dommages(si maîtrisé à la perfection) presque inexistant sont compensés par son large périmètre d’action. Parfait pour gagné du temps, pour s’échappé ou faire diversion, elle semble faite d’une multitude de fil lumineux qui tourne et s’entre croise à une vitesse folle.

    • Restriction [durée de repos nécessaire, énergie demandée, etc.] : Ses pouvoirs son puissant mais on un bon nombre de restriction. Voir les esprits et sa facilité à lancer des sortilèges plus ou moins complexe n’on ni conséquence sur elle ni restriction. Cependant, elle ne peu pas maîtriser ses rêves sur le passer. Les rayons incendiaires et tranchant ne demandent rien d’autre qu’un peu de concentration et, à la suite d’un certain temps d’utilisation répétitive, commence à blesser les mains. Son pouvoir de guérison demande un certain temps de repos apprêt utilisation. Envelopper d’une chrysalide semblable à du verre bleuté strier d’or, l’utilisateur doit se reposer durent un laps de temps indéterminé qui change selon la quantité d’énergie utilisée, l’expérience de celui qui en à recours et la force physique et mentale de ce dernier. Pour la lévitation les seules restrictions son la force mentale, la concentration et l’expérience. Plus ses trois choses son élevé plus il devient facile de soulever des masses lourde. Faire venir différentes énergies lui à toujours été facile. Il faut simplement qu’il y ait une source énergétique de la nature qu’elle veut faire venir à elle dans les environs. Plus elle se pratique et se concentre plus grande est la distance qu’elle peu couvrir à la recherche de cette énergie. Chacune des énergies à sa propre conséquence sur son utilisateur. Daichitsu : cette énergie demande qu’un faible tribun. Soit une faible quantité d’énergie magique et une toute petite dose de concentration. L’effet vari cependant selon la puissance utiliser. Kuukita : si elle n’est pas assez concentrée, elle peu être blessé par le tourbillon s’apparentant à du vent. Cette attaque demande peu d’énergie physique, mais requière une bonne force mentale et magique pour la contrôler. Hikari : il faut une grande concentration pour qu’elle agisse correctement. Plus son périmètre d’action est grand, plus elle demande d’énergie mentale et cela peu varié de très faible à la véritable torture mentale. Elle utilise un faible taux d’énergie magique. Tsuku-hi : cette énergie violente à tendance à brûler les paumes de main(sans laissez de trace) et à être douloureux mentalement pour l’utilisateur. En plus de ça elle requière plus de magie que les autres énergies précédemment cité.(lorsqu’elle sera maîtrisé)

    • Autre [objet, besoin demandé pour que tes pouvoirs marchent] : Hikari demande l’aide d’un talisman de cristal d’ambre pour pouvoir être maîtrisé.(elle en possède un : hérité de sa grand-mère paternelle il y à plusieurs année de cela)




    Informations historiques


    • Histoire : Ces origines perdues dans le brouillard de l’ignorance, Naïla fut trouvé en bordure de la forêt interdite il y à de cela déjà 16 ans, par Shaolan partit à la chasse. Son père d’adoption, alors âgé de 22 ans, la découvrit par hasard caché dans les buissons sa plus de protection qu’un fin chandail, rien d’assez chaud pour lui permettre de survivre au temps de plus en plus frisquet. En fait, il cherchait la petite biche qu’il venait de tuer, il en était sur, à l’aide de son arc. Il avait prit la petite fille glacée dans ses bras et la réchauffa tout en cherchant la biche. Ayant trouvé cette dernière il rentra chers lui avec son précieux fardeau. Il rentra chers lui et rejoignit sa femme qui avait accoucher quelque jour plutôt d’un petit garçon. Lorsqu’il expliqua à Andréa ce qui c’était passé, elle proposât de soigné l’enfant et d’allé la porté au château pour qu’elle se fasse adopté. Les jours passèrent et la fillette prit du mieux. Quand il fut temps de la conduire au château, Andréa et Shaolan ne purent tout simplement pas la laissez partire. Il s’était trop attaché. D’un commun accord ils décidèrent de l’adopté et lui donnèrent le nom de Naïla. Les années passèrent, la petite fille était heureuse et ignorait qu’elle avait été adoptée. Avec Wellan et parfois Mévérique elle s’entraînait à l’épée(en bois bien sur) et c’était découvert un talent particulier pour l’épée à double lame. À partire de l’âge de 4 ans, Naïla s’éloignait de la maison pour pratiqué en secret la magie, d’on elle était porteuse sans que ses «parents» le sachent. Naïla adorait sa grande sœur, Marie-Anne s’occupait beaucoup d’elle. Sa grande «sœur» jouait avec elle souvent et lui apprit bien des choses utiles à la ferme.
      Ses parents eurent vent de ses pouvoirs magique lorsque Wellan, alors âgé de 6 ans environ, la suivi en secret à l’un de ses entraînements pour le moins étrange. Il était curieux de savoir où sa sœur s’était faite toute les blessures qu’elle avait sur les mains, mais aussi sur les bras, les jambes et au cou. En plus il était sur que c’était que c’elles qui pouvaient voir. Naïla s’entêtait à dire à leurs parents qu’elle c’était blesser au champ. Cependant, Wellan n’y croyait pas. Cette journée il appris ce qu’il en retournait vraiment. Les blessures étaient du aux énergies qu’elle tentait de maîtriser. Si les blessures étaient semblables à de vilaine écorchure c’est parce qu’elle tentait de les guérires avec ses dons de guérisons mal développer. D’abord fasciné par les langues de feu que sa sœur t’entait de dompter, il se dit qu’il devait aller le dire à sa mère puisqu’elle ne cessait de répété de ne pas jouer avec le feu. Cette journée l’à lorsque Naïla revint chers elle sa mère commença à la chicané, elle avoua se qu’elle faisait dans les bois pour évité les réprimandes sévères de sa mère. D’abord septique Andréa du croire sa fille, lorsqu’elle créa une sphère d’énergie brune-dorée. La mère de la petite famille su des lors que sa fille adoptive deviendrait un chevalier d’émeraude, réalisent ainsi son rêve. Peu de temps après cette découverte inattendus, Shaolan décidât d’emmener sa fille adoptive et son plus jeune fils à la chasse, malgré leurs 6 ans. S’est peu longtemps après qu’elle apprit la vérité sur sa naissance : elle avait été trouvé et adopté. La nouvelle lui fit la sensation d’un poignard dans le cœur, mais fini par accepté cette douloureuse vérité. Pour elle cependant rien ne changeait : Andréa était toujours sa mère au même titre que Shaolan resterait toujours son père, que Maria-Anne serait à jamais sa grande sœur ainsi que Wellan et Mévérique serait ses frères adorés.
      Peu de temps avant l’arriver du messager qui annonçait la possibilité d’être des étudiant d’émeraude, Naïla se rendit au hameau le plus près de chers elle. Avant dit parvenir elle fit une rencontre qui allait la marqué. En bordure de sentier qui longeait d’assez loin la forêt interdite elle entendit un gémissement humain. Se précipitant pour aider la ou le malheureux(se) qui s’était blesser elle découvrit une vielle femme aux habits étrange en lambeaux que laissait voire ses multiples lacérations encore vivent. Lorsqu’elle vit Naïla, la vielle femme au yeux noire de rapace sembla se figé. Le murmure à peine audible qui s’échappa de ses lèvres pétrifia la jeune fille qui voulait lui venir en aide :

      - Je savais que la princesse n’avait pas périe.

      L’étrangère ajouta :

      - Tu ressemble tellement à ta mère que s’en est effrayant, jeune princesse. Vien ici que je t’explique un peu avant de mourir, keuf, keuf, keuf, une toux rude lui arrachant un autre gémisement.

      Dans un faible murmure Naïla de en s’approchent :

      - Mais qui êtes vous?

      - Pas le temps pour ça petite le temps pressent.

      Retirant d’une poche un bracelet d’or elle poursuivit dans un râle sa vie la quittent de plus en plus rapidement pendant que les taches de sang s’élargissait sur le tissu de ses habits en lambeaux:

      - Comme moi, keuf, keuf, tu est une Kaï-ran; une humaine au très grand potentiel, keuf, keuf, magique et une guerrière né. En plus tu ,keuf, keuf, keuf, tu est une hime perdu ou si tu préfère une princ…, keuf, keuf, princesse perdu ou en exile.(La Kaï-ran tendit de sa main tremblante de mourante l’étrange bracelet et continuant de parler) keuf, keuf, keuf. Prend ceci il te revient de droit, keuf. Un jour tu en percera le secret. Les Kaï-… keuf, Kaï-ran se son exiler dans la forêt interdite il y à très longtemps. Ni, keuf, keuf, ni retourne pas, pas tout de suite.

      Dans une dernière quinte de toux pire que les autres, la vielle Kaï-ran laissa s’échapper son dernier souffle de vie. Naïla glissa le bracelet d’or incrusté d’étranges pierres vertes inconnu à son poignet et le remontât jusqu’au dessus de la marque bleu de son bras gauche. Il semblait fait exprès pour elle. Lorsqu’elle tournât de nouveau son regards verts la défunte femme, le corps de cette dernière avait disparut.
      Jamais Naïla ne mentionna sa rencontre avec la vielle Kaï-ran à personne. Elle dit tout simplement qu’une vieille dame lui avait donné le bracelet pour un service rendu lorsque sa «mère» lui en avait demandé la provenance.
      Peu de temps après la famille partit pour Émeraude avec leur surplus pour allé porté Naïla au château et par la même occasion vendre leur surplus de récolte.
      Pendant ses années d’étude Naïla ne cessait pas d’impressionné son professeur par ses prouesses magique et sa facilité à apprendre. Ce qu’il ne savait pas c’est qu’elle lisait beaucoup de livres de la bibliothèque, même c’eux qui étaient interdit. Souvent seul, la jeune Kaï-ran continuait encore de s’entraîné en secret. Sa plus jeune soeur elle ne la connait que par le biai de lettre et de quelque très rare visite à Émeraude.
      Après son adoubement au rang d’écuyer, elle surprit son maître Tyffanie par sa première demande : avoir une épée à double lames. Elle se battait bien, maniant savamment l’épée qui avait été forger pour elle. De jour en jour elle améliorait ses techniques et en développât de nouvelle. L’écuyère de Tyffanie commençais également à apprendre à manier de nouvelles armes dans l’espoir de pouvoir s’en servire contre c’eux qui menaçait la terre qui l’avait vu naitre.





    Carte d'identité


    • Prénom [ou pseudo] : Naïla

    • Âge : 17 ans

    • Où as-tu découvert LK? : mon amie s’est inscrite ressemant


    • Qu'en penses-tu? : comment voulez-vous que je le sache, je viens de m’inscrire! Cependant j’adore les graphiques, même si je trouve que le old et les new manque d’originalité.

    • As-tu lu et signé le règlement? : oui et avec plaisir

    • Le code :

    • Qu'est-ce qui t'a motivé à t'inscrire? : J’adore les chevaliers d’émeraude! En fait j’ai littéralement dévoré la série

    • Comment trouves tu l'ambiance? : tu me laisse le temps de commencé le Rp pour répondre?

    • Auras-tu besoin d'une personne pour t'aider? non


pis : si tu ne voulais pas te taper une présentation de cette longueur t’avait juste à pas mettre 35 point d’on la majorité peu faire allé l’imagination à son maximum. Ho et si t’a besoin d’aide pour faire des personnages prédéfinis je peu t’aidé.(j’ai une coupe d’idées dans la tête)


Dernière édition par Naïla le Dim 27 Juin 2010 - 16:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vardec
•The Unf○rgiven•


Masculin
Nombre de messages : 382
Âge : 26

Feuille du Personnage
Âge: 25 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Naïla la fille aux origines inconnu   Sam 26 Juin 2010 - 4:20

Bon très bien accepté

_____________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Naïla la fille aux origines inconnu   Aujourd'hui à 8:33

Revenir en haut Aller en bas
 
Naïla la fille aux origines inconnu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Suivre ses origines
» Chasse entre mère et fille
» |Selena Kristen Stiwart ? Une fille parmis tant d'autres...|
» Présentation de Raphaëlle Ein, l'innocente vilaine fille...
» Les relations père/fille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chevaliers d'Émeraude :: . Personnages . :: ● Présentations des personnages :: » Écuyers-
Sauter vers: