Arriverez-vous à écrire l'histoire à votre façon?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Wan, la guerrière féline

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vardec
•The Unf○rgiven•
avatar

Masculin
Nombre de messages : 382
Âge : 27

Feuille du Personnage
Âge: 25 ans
Relations:

MessageSujet: Wan, la guerrière féline   Ven 3 Déc 2010 - 17:37

[list]Informations personnelles



•Nom : Haruna

•Prénom : Wan

•Royaume natal : Territoires inconnus (royaume ayant des ressemblances avec celui de Jade)

•Âge : 29

•Classe de personnage : Spécialiste en arts martiaux



Informations psychologiques



•Caractère : Wan en présence des autres membres de The Calamity laisse paraître une personnalité cruelle dont un mur de glace empêche toutes sentiments d’émerger. Cependant, il ne faut pas se fier à cette apparence car en vraie c’est une jeune femme à la fois forte et fragile, très douce et qui se soucie de ce qui l’entoure. L’amour qu’elle porte à la nature, aux gens et aux beautés qu’offre le monde qui l’entoure est sans limite. Malgré sa situation elle n’hésite pas aider les gens qu’elle rencontre et si elle peut leur permettre de survivre, elle le fera même si d’autres de The Calamity sont dans le secteur.

•Défauts : Impulsive, se laisse facilement envahir par les émotions et curieuse.

•Qualités : Généreuse, sociable et douce.

•Aime : Eishu, les personnes qui aiment profiter de la vie, les animaux et la nature.

•N’aime pas : Les actions de The Calamity, l’injustice, ceux qui combatte pour le plaisir, plus que tout en monde Kogarasu, Xevione et surtout Ureaus.

•Point fort : Son agilité, sa dextérité et sa maîtrise parfaite des arts martiaux.

•Point faible : Son impulsivité, ses émotions qui peuvent l’amener à foncer dans le tas et l’amour qu’elle porte aux gens.

•Peur : Que Eishu meurt et de Uraeus.

•Autre : A subis un traumatisme lorsqu’elle était petite.



Informations physiques



•Description physique : Au premier abord dans sa tenue de combat Wan pourrait être à l’image d’un garçon manqué mais il s’agit bel et bien d’une femme possédant grâce naturelle et une rare beauté. Elle ne possède pas de poitrine mais a héritée d’un teint lui conférant une beauté sublime en plus d’un visage radieux. C’est une femme mince et de taille moyenne, environ 1m70 et porte de longs cheveux corbeaux et légers descendants jusqu’au fesses en plus d’un chignon. Wan a troqué une robe classique contre une tenue moulante toute en noire accompagnée de diverses plaques d’armures légères et de tissus. Elle porte plusieurs bagues aux doigts, des perles rouges qu’elle a accroché à des mèches prêt des tempes et des perles bleues qu’elle attache à une corde prêt de ses hanches.

•Race : humaine

•Signe distinctif : Atouts féminins peu développés

•Arme : Porte comme unique arme une fine et courte épée en métal noir reflétant le ciel et bleu nuit lorsqu’on est dans la période de la pleine Lune.

•Autre : Wan est également contorsionniste.



Informations sociales



•Famille : Née d’une famille pauvre très attachée aux traditions Wan a dés son plus jeune âge connu des problèmes avec son entourage notamment avec son père Kenji Haruna qui à l’origine aurait préféré un garçon pour l’aider à exploiter les champs, à cause de cela il ne voulait pas la reconnaître comme son enfant. Heureusement pour Wan, sa mère Marie Haruna lui donna tout l’amour qu’elle pouvait lui procurer et essayait de l’aider du mieux qu’elle pouvait.

•Relations [votre réaction face à l'amitié, l'amour, les liens avec d’autres personnages, etc] : Wan est personne qui ne demande qu’à faire de nouvelles rencontres. C’est une personne simple qui préfère la beauté intérieur qu’extérieur et qui ne désir qu’aider les gens tout comme la fait sa mère avec elle. Dans le groupe elle n’entretient une relation amicale qu’avec Kalansay et Eishu qu’elle aime. En-dehors de ces deux là elle reste à l’écart des autres beaucoup plus belliqueux. Elle tient une vengeance personnelle envers Uraeus et Kogarasu.



Informations magiques



•Pouvoirs : Soin, déplacement de Félin(pouvoir passif), vitesse des mouvements décuplée, sens accrus(pouvoir passif).

•Description de vos pouvoirs : Soin: Peut soigner à l’aide ses paumes des blessures légères et un peu plus importantes, une lumière blanche éclaire ses mains quand elle fait ce pouvoir.
Déplacement de Félin: Capacité qu’elle a acquise au fur et à mesure de son entraînement aux arts martiaux. Se déplace avec toute la grâce et la facilité d’un chat ce qui lui permet d’escalader et de placer de redoutables bottes de combat au corps-à-corps.
Vitesse des mouvements décuplée: Lorsqu’elle est envahi par de fortes émotions, la vitesse d’exécution de ses mouvements s’amplifie.
Sens accrus: Elle peut rivaliser avec un elfe avec la vue, a une ouïe plus développée, son touché est largement meilleur que la moyenne tout comme son odorat et le goût.

•Restriction [durée de repos nécessaire, énergie demandée, etc.] : Soin: Plus la blessure est importante, plus cela lui consommera de l’énergie.
Vitesse des mouvements décuplée: A la fin de chaque, elle se retrouve vidée de toute énergie la rendant très vulnérable ce qui l’oblige à se cacher pour pouvoir reprendre des forces.

•Autre [objet, besoin demandé pour que tes pouvoirs marchent] : Les pouvoirs passifs sont constamment actifs.




Informations historiques



•Histoire : Chapitre I: La naissance d’une exception

Durant sa petite enfance jusqu’à l’âge de 9 ans, Wan n’eut pas une vie facile. En effet, celle-ci étant très différente des enfants à cause de sa condition d’androgyne était toujours repoussée et ne profitait jamais des amusement des autres. Cette petite fille ne désirant que s’amuser comme un enfant classique subissait perpétuellement les moqueries des uns et les rejets des autres. De plus les adultes de son villages avaient à peu prêt le même avis, pour eux cet enfant était une erreur de la nature, même son père la repousser. Wan était désemparé face à cela car elle ne comprenait pas ce qui lui arrivait et rêvait par moment d’abréger ses souffrances car elle le vivait cette situation très mal. C’est grâce à une personne qu’elle continua de vivre et d’accepter son sort, sa mère. C’est de cette femme que Wan hérita toute cette douceur, Marie Haruna acceptait que sa fille soit comme et était vraiment révolté du comportement de son mari en plus des habitants qui ne facilité pas la vie à son enfant qu’elle aimait plus que tout au monde. Wan passait tout son temps avec sa mère qui faisait du mieux qu’elle pouvait pour lui apprendre différentes légendes, le nom et l’histoire des lieux qu’elle connaissait et ses points de vues. Malgré sa condition de paysanne, Marie Haruna lui donna ce que personne ne voulait lui donner, de l’amour. Au bout d’un moment, Wan ressortit en mettant de côté tout les points négatifs et réussie à ce faire accepter en partie auprès des gens de son village à l’exception de son père. Pendant 2 ans, elle put profiter de davantage de bonheur, jusqu’à ce que le malheur frappe son village…

Chapitre II: Le traumatisme:

Ce moment…Wan s’en souvenait encore et se le remémorait au moins une fois par jour.
Ceci c’était déroulé lors d’un jour d’été à l’heure où le soleil était au zénith. Plusieurs villages avaient subis la même atrocité mais les habitants pensaient que ce n’étaient que des rumeurs déformées mais ils se trompaient. En moins d’heure à peine tout son village avait été massacré et sa vie en même temps. Cela avait commencé par froid qui s’était soudainement abattu, quelques instants après l’attaque débutait. Une épaisse brume avait envahi les rues, les morts tombaient comme des mouches, l’ennemi semblait à la fois intouchable et invisible. Les gens étaient brusquement happés dans la brume un par un et étaient rejetés le corps sans vie mais sans blessure apparente. Wan se trouvait avec ses parents lorsque le carnage était à son apogée.

Agrippée au bras de sa mère, elle courrait avec eux, la peur au ventre que cette chose sans prenne à eux. Son père voulait au départ passer par les champs de blé mais s’était sans compter l’apparition d’une chose aussi terrifiante que la brume, Wan n’avait pu qu’entre apercevoir ce monstre, elle se souvenait d’ailes squelettiques de chauves-souris mais aussi grandes que celles d’un dragon mâle Alpha et de son cri…oui son cri strident qui rendait la scène encore plus horrible à ses yeux, la créature elle aussi entourait de brume avait fait des champs de blé et de maïs son terrain de chasse, on pouvait entendre les gens hurler à son approche avant de ne plus les entendre. Kenji ne savait plus quoi faire, il courait en tenant sa femme par la main vers la rivière avec l’espoir de s’enfuir par là. Soudain, Wan trébucha et tomba par terre échappant à sa maman qui fut aussitôt entraîné par Kenji qui n’avait que faire de cet enfant.

- Nan Kenji lâche moi notre fille est tombé, je t’en supplies! Dit-elle les larmes aux yeux.

- Se n’est pas ma fille! Cria-t-il en la tirant dans sa direction.

- Maman!!

- Wan cache-toi!! Ahhhhhhhhh!!

Soudain, à son tour elle disparue dans la brume pour passer de vie à trépas. Kenji qui suppliait de l’épargner ramassa une bêche et frappa dans le vide à l’aveuglette puis un homme dépassa d’une tête son père émergea du pont qui se trouvait quelques mètres plus loin. Celui-ci accouru vers Kenji qui était prêt à se montrer courageux en face de la mort, il brandit son arme improvisé et essaya de frappa en premier. Malheureusement, le niveau n’était pas du tout le même un katana aussi sombre que les ténèbres fendit l’air en réponse au défi et eu tôt fait de faire sauter tout les doigts qui tenait l’objet pour ensuite avec autant de facilité que pour du beurre découper en plusieurs morceaux le pauvre paysan. Wan n’avait pas loupé une seule seconde, un flux d’émotions l’envahi et lorsqu’elle s’approcha du corps de sa mère, inerte cela s’amplifia davantage. Les larmes coulaient à flot et c’est en sanglot qu’elle se pencha sur le corps en le secouant.

- Maman…maman…maman je t’en supplie réveille…je t’en supplie ne part par…ne m’abandonne pas…j’ai peur.

L’homme ne tarda pas à remarquer la présente de la gamine sans vraiment se presser il s’approche le katana en main, celui-ci ne semblait avoir aucune tâche de sang malgré se qu’il avait fait. Wan recula brusquement en se traînant mais sans quitter des yeux l’homme, celui-ci était terrifiant et un aura de terreur se dégageait de sa personne. Celui-ci arborait des dreadlocks noires lui arrivant jusqu’aux épaules, la racine de ses cheveux était hautes et il portait une petite queue de cheval, là les cheveux étaient bien démêlées. Ses yeux montraient toute sa cruauté et son petit bouc en-dessous de sa bouche accentué encore plus. Il s’avança et regarda le collier puis l’arracha en rajoutant tout en observant les perles rouges et bleues.

- Très joli…ta mère avait de bons goûts.

Brusquement la jeune fille rentra dans une rage folle et chargea l’homme pris au dépourvu.

- C’est à moi!!!!

Wan se jeta sur le main pour lui prendre les perles, une fois l’objet en main sentant un coup venir elle s’écrasa sur le sol tandis que la lame noire tranchait quelques mèches. L’homme se releva et plaqua avec force son pied sur la torse de la gamine afin de la bloquer contre le sol. L’androgyne avait la peur au ventre, elle savait qu’elle ne pourrait rien faire et lorsque deux yeux couleurs braises apparurent dans la brume juste au dessus de l’épaule de l’homme au bouc elle hurla tout ce qu’elle savait. Même avec ce qui venait de ce passer ceci était la chose la plus terrifiante jusqu’à maintenant. Au bout d’un moment une voix émergea des yeux.

- Comment as-tu fait pour te faire piquer un collier par une fillette?

- Va plutôt t’occuper des survivants qui sont dans la rivière Uraeus.

Puis aussi vite qu’ils étaient apparus, ils disparurent.

- Adieux. Dit-il en brandissant l’arme meurtrière.

- Arrêtez!!

Soudain, dans un fracas inaudible une épée en acier blanc vint stopper net le katana dans un éclat d’étincelles multicolores. En homme aux cheveux blancs venait de faire face à l’individu.

- Qu’est-ce que tu fous Eishu!!! Cracha l’agresseur.

- Ne la touche pas…je m’occuper d’elle…Zukuri a besoin de toi. Ordonna-t-il sur un ton assuré.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vardec
•The Unf○rgiven•
avatar

Masculin
Nombre de messages : 382
Âge : 27

Feuille du Personnage
Âge: 25 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Wan, la guerrière féline   Ven 3 Déc 2010 - 17:38

Accepté
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Wan, la guerrière féline
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la fiche de Méline Laura
» Crystaline Saphirr [Ebéniste,forgeronne, guerrière]
» Aëline
» La plume de Rarage | Grande Guerrière => Crèp
» La guerrière blessée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chevaliers d'Émeraude :: . Personnages . :: ● Présentations des personnages :: » Scélérats-
Sauter vers: